La tempête Ida frappe à Grande-Vallée

Dans No 9 - Octobre 2021. par

Vendredi, le 3 septembre dernier, une tempête remonte des États-Unis en direction de la Gaspésie et des Maritimes.
La tempête Ida a fait des siennes dans le nord-est des États-Unis. Elle a provoqué des inondations, des évacuations, des tornades et même un décès dans l’État du Maryland.
Elle a poursuivi sa route pour atteindre les Maritimes et la Gaspésie et a frappé dur à Grande-Vallée. La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine n’ont pas été épargnées par ce système majeur. Près de 100 millimètres d’eau ont été observés sur la pointe gaspésienne et dans l’archipel madelinois, qui ont été les plus affectés par les précipitations.
Plusieurs routes ont été fermées à la circulation : c’est le cas de la route de la Rivière, entre Grande-Vallée-des-Monts et la route 198, près de Murdochville.
La crue des eaux a forcé la Municipalité de Grande-Vallée à fermer la rue de la Rivière à la circulation tôt le matin du 4 septembre et plusieurs intervenants ont travaillé à évacuer les gens qui le désiraient. Un centre d’hébergement a été mis en place au Centre Clairence-Minville pour accueillir les gens qui avaient besoin d’un endroit où loger.
Vers 16 h la situation s’est stabilisée et, bien que le niveau d’eau ait commencé à baisser à plusieurs endroits, le niveau d’eau dans la rue de la Rivière était encore impressionnant.
L’implication rapide et dévouée des acteurs suivants, ont permis à la Municipalité d’intervenir efficacement et en sont remerciés :
Les entreprises forestières Clairence Minville pour l’évacuation de sinistrés avec véhicules et main d’œuvre;
La municipalité de Petite-Vallée pour une intervention avec leur pépine et leur personnel;
Transport Jean-Louis Lemieux pour avoir délogé un embâcle à l’embouchure d’un pont avec leur équipement et leur personnel;
Le TACIM pour être intervenu en urgence afin d’évacuer les bénéficiaires de la Maison des Aînés;
Bois Granval GDS pour avoir permis l’écoulement des eaux en creusant un canal avec leur équipement et leur personnel;
Le Marché Tradition pour avoir offert gracieusement et livré un dîner à toutes les personnes évacuées et logées au Centre Clairence-Minville;
Les pompiers volontaires, le personnel administratif et technique de la municipalité, la Sûreté du Québec, la sécurité civile et le conseil municipal.
Comme l’état d’urgence a dû être décrété, les personnes sinistrées pourront recourir au programme d’aide financière du ministère de la Sécurité civile pour les dommages à leur résidence.
Lors de sa visite à Grande-Vallée le 8 septembre dernier, monsieur Jonatan Julien, ministre responsable de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a confirmé que la municipalité bénéficiera d’un décret et que les sinistrés pourront recourir au programme général d’indemnisation et d’aide financière du ministère de la Sécurité publique.
La municipalité profite de l’occasion pour remercier le Restaurant La Marée Haute qui a offert le souper aux deux personnes sinistrées qui ont été hébergées samedi, le 4 septembre et l’Hôtel Grande-Vallée-des-Monts qui a offert une chambre à une autre personne sinistrée.
Monsieur Noël Richard, maire de Grande-Vallée, nous fait part des informations suivantes :
La municipalité de Grande-Vallée a été reconnue dans le décret gouvernemental afin que les citoyens touchés par les inondations et la municipalité soient indemnisés.
La ministre de la Sécurité publique a signé un arrêté ministériel le 9 septembre 2021.
Les citoyens doivent contacter les agents d’indemnisation à la sécurité civile afin d’ouvrir leur dossier. Ils peuvent les contacter à partir du site internet ou au numéro de téléphone suivant : 418 643-2433
Le ministre Julien est passé à Grande-Vallée afin de constater les dégâts.
Nous avons discuté avec monsieur Julien des points suivants:
-Indemnisation rapide des citoyens et de la municipalité;
-Travailler afin de corriger la situation et de prévenir d’autres événements semblables;
-Analyser, avec des experts, afin de créer un bassin de rétention et installation d’un canal d’évacuation;
-Analyser la situation au niveau de certains sites, pour de l’empierrement (avec des experts) et analyser l’ensablement de la rivière;
-Collaborer avec nous, afin de trouver des programmes ou des subventions afin de pouvoir reconstruire les ponts endommagés ou emportés par la crue des eaux.
La Municipalité entend mettre sur pied un comité qui travaillera en collaboration avec la sécurité civile afin d’apporter ou de trouver des correctifs pour le plus long terme.
Lors de l’inondation, la Municipalité a déclaré l’état d’urgence : ont collaboré les pompiers volontaires, la Sûreté du Québec, MTQ, employés municipaux et employés de bureau.
Elle a vu à :
– assurer la sécurité des citoyens,
– l’évacuation de plusieurs familles et de la Maison des Aînés,
– l’ouverture d’un centre d’accueil au Centre Clairence-Minville pour accueillir les sinistrés,
– remercier les bénévoles impliqués.
Nous sommes toujours à évaluer tous les dégats et à effectuer un constat des coûts totaux des dégâts.
Voilà pour l’essentiel des informations.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*