Redonnons à nos terres le goût de se nourrir

Dans No 7 - Août 2021. par

C’est officiel : Grande-Vallée participe au projet initié cette année par la MRC Côte-de-Gaspé « Municipalités nourricières ».
Ce printemps, après une rencontre avec Olivier Deruelle, agent de développement social de la MRC, une dizaine de citoyens-jardiniers ont constitué le noyau de départ de cette activité, qui s’annonce riche en apprentissages, en découvertes et en récoltes. Nos terres fertiles le long de la rivière Grande-Vallée ont beaucoup à nous offrir. Nos aînés, qui ont connu l’âge d’or de la colonie de Grande-Vallée, se souviennent des années quand le village était autonome de ses fruits et de ses légumes. Qu’en est-il de notre jeunesse ? Ils se doutent bien que ça ne pousse pas sur les tablettes des marchés d’alimentation. Il est encore possible de les surprendre en les faisant participer activement à ce projet agro-alimentaire participatif.
La « phase 1 » du projet est en marche. 2021 sera l’année de préparation du terrain. Une façon de redonner à la terre le goût de nous donner… L’endroit du village choisi est le site du
« Verger d’Antoine ». Déjà connu, facile d’accès, assez proche du village, équipé en eau potable et ayant un passé de culture maraîchère vécu par la famille de monsieur Antoine Fournier, un des pionniers de notre village. Tout au long de l’été 2021, des travaux préparatoires seront exécutés par nous tous qui croyons en cet effort collectif de mieux se nourrir en économisant. Nous verrons donc le terrain aux abords du Verger d’Antoine se doter de bacs à compost, d’une cabane à outils et de bâches noires pour préparer la terre pour 2022. Si vous voyez sur le terrain des toiles retenues par de vieux pneus, ne criez pas aux meurtres, n’appelez pas les autorités ou l’environnement, ce n’est pas un avion qui s’est écrasé, c’est la façon de contrôler les mauvaises herbes et d’empêcher le vent de faire voler les bâches en question jusqu’au printemps prochain. Arrêtez-vous au verger un samedi matin prochain quand vous verrez du monde au travail, car nous aurons besoin d’huile de vos bras pour installer bâches et pneus, car nous faisons fièrement partie de ce beau village de Grande-Vallée qui s’engage à redevenir une municipalité nourricière.
2022. Il faut commencer quelque part. Un champ de lavande, un champ de blé d’Inde et un jardin pédagogique, afin d’initier et de faire participer les élèves de nos écoles à l’agriculture. Autres suggestions intéressantes des différents membres pour l’été 2022 : un jardin de fleurs comestibles et même des plantes desquelles on peut tirer de la teinture ! Vous voyez, ce projet prometteur d’avenir est sans limites !
Le tout est possible grâce à la précieuse participation de la municipalité et de ses hommes de terrain et des citoyens qui se sont engagés dans l’aventure pour la beauté de la chose et du bien-être que procure le grand air, la bonne compagnie ainsi qu’un but commun. Merci à la MRC et Olivier Deruelle, fier défenseur et motivateur de ce projet. Et merci à Marie-Josée Bélanger qui répand la bonne nouvelle et que je nomme officiellement : ambassadrice du projet. Si vous voulez vous cultiver tout en cultivant n’hésitez pas à la contacter au
418 393-3380 ou par courriel joseebelanger69@hotmail.com. De plus, une chronique saisonnière sera publiée dans notre journal local et bientôt vous pourrez nous suivre sur une page Facebook. Et maintenant on chante
« Pousse, pousse, pousse les bons légumes » Bravo ! .

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*