Le gouvernement du Canada investit dans les ports de pêche du Québec!

Dans No 7 - Août 2021. par

Les collectivités côtières du Canada bénéficient du soutien du Programme des ports pour petits bateaux (PPB), qui offre à l’industrie de la pêche commerciale un accès sécuritaire aux voies navigables. Comme ce secteur de la pêche emploie environ 45 000 Canadiens, le gouvernement du Canada réalise des investissements pour l’entretien de son réseau de ports pour petits bateaux, et collabore avec les municipalités et d’autres parties prenantes, pour assurer que cette importante infrastructure dynamise les collectivités locales.
L’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, au nom de l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada compte investir 36,6 millions de dollars pour contribuer à l’entretien des ports à travers la province.
En Gaspésie, les investissements et travaux à venir du Programme des PPB, totalisant plus de
18 millions de dollars, concerneront six principaux projets :
• Port de Newport : début de la première phase de reconstruction du port. En remodelant l’organisation spatiale des structures d’accueil du havre, ceci permettra d’assurer la sécurité des opérations qui y sont menées par les utilisateurs.
• Port de Saint-Godefroi : reconstruction d’une station de chargement, réfection de la rampe de mise à l’eau et réalisation des travaux de dragage dans la zone d’exclusion et dans d’autres secteurs du havre.
• Port de Paspébiac : relocalisation et reconstruction de la rampe de mise à l’eau et dragage du bassin dans le secteur de la rampe.
• Port de Grande-Rivière : réparation et amélioration du système de défense des quais du havre afin de s’adapter aux dimensions grandissantes de la flotte de pêcheurs côtiers et hauturiers.
• Port de Cloridorme : installation d’un système de protection cathodique et travaux de peinture dont la fonction est de ralentir le processus de corrosion des composantes métalliques des infrastructures portuaires du havre.
• Port de Matane : construction d’un abri pour des réservoirs d’huiles usées.

Aux Îles-de-la-Madeleine, plus de 8 millions de dollars seront alloués à six principaux projets, soit les ports de Grande-Entrée, Havre-Aubert, l’Île d’Entrée, Millerand, Cap-aux-Meules et Pointe-aux-Loups.
Quant à la Côte-Nord, l’aide financière et les travaux du Programme des PPB s’élèveront à près de 9 millions de dollars et viseront quatre principaux projets, soit les ports de Blanc-Sablon, les Escoumins, Sept-Îles et Rivière-au-Tonnerre.
Finalement, un investissement de 550 000 $ est prévu pour inspecter les ports non essentiels de la province et remédier à certains problèmes de sécurité.
Citations
« Au nom du gouvernement du Canada, j’ai le plaisir d’annoncer cet important investissement pour des ports du Québec. La pêche est un pivot crucial dans de nombreuses collectivités partout au Canada, y compris les nôtres, en Gaspésie, aux Îles-de-la-Madeleine et sur la Côte-Nord. C’est pourquoi il est important de soutenir nos pêcheurs locaux et les communautés grâce à des infrastructures portuaires de qualité et bien entretenues. Lorsque nous investissons dans nos ports, nous investissons dans les gens qui y travaillent, et qui vivent à proximité de ces havres, et je suis fière du soutien apporté par le gouvernement du Canada. »
L’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, et députée de Gaspésie—Les Îles-de-la-Madeleine
« Les investissements dans les ports pour petits bateaux du Canada démontrent l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard des économies et des collectivités locales. En assurant la sécurité, l’accessibilité et le bon état de notre réseau national de ports pour petits bateaux, nous continuons de soutenir l’industrie de la pêche afin qu’elle puisse, à son tour, continuer de jouer son rôle important dans l’économie du Canada et son rétablissement de la pandémie. »
L’honorable Bernadette Jordan Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.
Faits en bref
• Dans son budget 2021-2022, le gouvernement du Canada s’est engagé à investir un montant supplémentaire de 300 millions de dollars, sur deux ans, dans le renouvellement du réseau de ports pour petits bateaux du Canada.
• Pêches et Océans Canada s’occupe de garder ouverts et en bon état les ports essentiels à l’industrie de la pêche commerciale.
• Pêches et Océans Canada apporte son appui à 973 ports partout au Canada où s’affairent plus de 5 000 bénévoles des administrations portuaires, dont 84 au Québec.
• Les projets de rénovation des ports sont réalisés en collaboration avec les administrations portuaires locales qui assurent la gestion et l’exploitation des installations pour les usagers locaux.
• Le budget du Programme des ports pour petits bateaux pour 2021-2022 est d’environ 90 millions de dollars. De ce montant, environ 70 millions seront directement investis dans des projets de réparation, d’entretien, de construction et de dragage dans les ports.
• L’économie bleue du Canada et sa croissance future dépendent de l’utilisation et de la gestion durables de nos ressources océaniques. Une stratégie pour l’économie bleue nous permettra de protéger et de revitaliser la santé de nos océans, tout en tirant parti des nouvelles possibilités de croissance économique dans l’ensemble des secteurs océaniques.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*