Le Comité ZIP Gaspésie effectue une caractérisation du littoral de la MRC Côte-de-Gaspé

Dans Août 2018. par

Afin de mieux connaître son territoire, le Comité ZIP Gaspésie effectue actuellement une caractérisation des milieux sensibles du littoral de la MRC Côte-de-Gaspé. Rappelons qu’une caractérisation du littoral de la Haute-Gaspésie avait été faite à l’été 2016. Au terme de l’actuel projet, l’ensemble du nouveau territoire pris en charge en 2016 par le Comité ZIP Gaspésie aura fait l’objet d’une caractérisation générale. Grâce à un financement de plus de 21 230 $ provenant d’une contribution du Programme Interactions communautaires (PIC), lié au Plan d’action Saint-Laurent, et mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec, ainsi que de l’apport du Conseil de l’eau du Nord de la Gaspésie, 19 sites sont présentement parcourus dans le but d’en connaître la constitution et de cibler les problématiques sur lesquelles l’organisme pourrait agir.

Au cours de ce projet, le Comité ZIP Gaspésie identifiera les divers habitats des milieux sensibles et humides visités, ainsi que leur composition végétale et faunique. Un effort particulier sera porté à l’identification d’espèces en péril et d’espèces envahissantes. La présence de zosteraies, de perturbations anthropiques et de dépotoirs clandestins sera également recherchée.

Suite à ce travail sur le terrain, des fiches seront produites pour chacun des milieux. À partir des données recueillies, des actions seront proposées pour l’amélioration ou le maintien des milieux. Une fois réalisées, ces fiches seront disponibles sur notre site internet, et seront remises aux municipalités concernées.

Le Conseil de l’Eau du Nord de la Gaspésie (CENG), le Conseil régional de l’Environnement Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et la MRC Côte-de-Gaspé alimenteront également le projet de leurs expertises respectives.
 

Le Comité ZIP Gaspésie

Par la concertation, le Comité ZIP Gaspésie mobilise les citoyens et les intervenants du milieu à la réalisation d’une gestion intégrée du Saint-Laurent. Basées sur l’acquisition et la diffusion de connaissances, ses actions contribuent à la conservation, la restauration et la mise en valeur des milieux marin et côtier

Photo: Comité Zip

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article