Des nouvelles du Village en chanson

Dans No 3 - Avril - Mai 2018. par

Les quatre derniers mois sont passés en coup de vent au Village en chanson. Tournée française des Chanteurs du village, production d’une pièce de théâtre jeunesse, organisation de la Guitare de course et préparation de la prochaine saison estivale ont entre autres tenu notre équipe bien occupée.

Nous profitons de cette chronique mensuelle pour vous présenter la programmation du Festival en chanson, ainsi que pour faire le point sur la campagne de financement Autour du feu pour Petite-Vallée . On vous invite à rester à l’affût de votre média communautaire ainsi qu’à nous suivre sur les réseaux sociaux afin de vous tenir au courant de toutes nos actualités !
36e Festival en chanson de Petite-Vallée

Droit devant, tout l’monde en même temps. C’est avec ces mots empruntés à Marie-Pierre Arthur et Louis-Jean Cormier que le Festival en chanson de Petite-Vallée dévoile sa prochaine programmation. Présentée par Hydro-Québec et Québecor en collaboration avec Desjardins, la 36e édition de l’événement qui aura lieu du 28 juin au 7 juillet, sera placée sous le signe de la résilience et offre une fois de plus une proposition éclectique, témoin du dynamisme de la chanson québécoise, inscrit dans sa modernité et dans son histoire à l’instar de la couleur Petite-Vallée.

LA PROGRAMMATION

Les grands spectacles
Les grands spectacles Sirius XM en mettront plein la vue aux festivaliers, d’abord avec La Petite école de la chanson, ce grand chœur de 300 enfants qui interprétera une douzaine de chansons de Louis-Jean Cormier et de Marie-Pierre Arthur. Il y aura des doubles plateaux : Klô Pelgag et Philipe Brach, Damien Robitaille et Yann Perreau, ainsi Qu’Andréanne A. Malette et la rockeuse Marjo.

Pour une première fois à Petite-Vallée, le grand Jean-Pierre Ferland viendra offrir ses chansons phares. La Caravane country de Laurence Jalbert s’amène avec Paul Daraîche, Brigitte Boisjoli, Maxime Landry, Annie Blanchard, Marc-André Fortin et Tommy Charles. Enfin, Une fois six, un spectacle concept qui, à l’instar du mythique Une fois cinq, mettra en scène des artistes-cultes de leur génération et de surcroît multi-instrumentistes de haut niveau : Marie-Pierre Arthur, Ariane Moffatt, Salomé Leclerc, Olivier Langevin, Fred Fortin et Louis-Jean Cormier.

Les après-midis
La parole sera à l’honneur lors de la série de spectacles de fin d’après-midi présentée par l’Association des radios communautaires du Québec (ARCQ), avec la Franco-Israélienne Lior Shoov, le duo belge RIVE, Martin Léon qui nous fera voyager, le quatuor a capella Quartom, Émile Proulx-Cloutier avec ses textes carabinés, le Gaspé-sien Guillaume Arsenault, Menoncle Jason et Sara Dufour en double plateau country, Urbain Desbois et Louis-Philippe Gingras et leurs imaginaires débridés, puis enfin Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur en tête à tête.

Les fins de soirée
Une place importante sera faite aux artistes émergents et confirmés de la chanson rock ou festive lors des fins de soirée du Festival, avec Hubert Lenoir, VioleTT Pi, Cherry Chérie, Dany Placard, Shawn Jobin, Galaxie, Séba et Horg, Nulle Part Nord et Gazoline.

Jours de fête
Un spectacle hommage célébrera les artistes passeurs du Festival. Le répertoire de Louis-Jean Cormier et de Marie-Pierre Arthur sera revisité par leurs amis, leur famille et plusieurs artistes gaspésiens. Par ailleurs, une journée complète sera dédiée à la chanson, la musique et la danse traditionnelle avec Les Mononcles, les Charbonniers de l’enfer ainsi que la câlleuse et gigueuse Yaëlle Azoulay.

Place à la découverte
Fidèle à sa mission, le Festival fera une large place à la découverte de nouveaux artistes : les Rencontres qui chantent mettront en lumière douze artistes de la francophonie, soient un artiste belge, deux français, six franco-canadiens et trois québécois dont un Gaspésien.

On aura également la chance de découvrir à deux reprises les chansonneurs de la Destination Chanson Fleuve : Adélys (Évreux, France), Marion Cousineau (Montréal), Jeanne Côté (Petite-Vallée), Alicia Deschênes (Québec), Émilie Landry (Campbellton, Nouveau-Brunswick), Maxime Auguste (Montréal), Pierre-Hervé Goulet (Québec) et Nicolas Gémus (Les Îles-de-la-Madeleine).

Les à-côtés
D’autres événements font la beauté du Festival en chanson. Pour une quatrième année consécutive, le public sera invité à découvrir des artistes en prestation dans un hangar à bateau avec les sessions acoustiques de Dans l’shed. Par ailleurs, Les spor-tifs sont invités à participer à la Guitare de course, un demi-marathon parrainé par le coureur spécialiste du 3000 mètres steeple, l’Olympien Alex Genest. Enfin, une série d’émissions quotidiennes présentées par Radio-Gaspésie, proposera aux festivaliers des entrevues et des prestations d’artistes de la programmation.

Les salles
En plus du Chapiteau Québecor de Grande-Vallée qui accueille depuis trois ans la série de grands spectacles, une salle temporaire sera installée sur le site du Théâtre de la Vieille Forge qui a fait la renommée du festival. Après plusieurs scénarios envisagés, l’organisation a opté pour l’installation d’un chapiteau structure de la compagnie montréalaise Grandchamp. Le Chapiteau de la Vieille Forge logera une salle de spectacles, la salle Desjardins, en plus du café-bistro Hydro-Québec. Cette installation d’envergure permettra aux festivaliers de vivre une nouvelle expérience à la hauteur des autres éditions de l’événement.

La campagne de financement pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge atteint le cap des 1,7 M $.

Près de huit mois après l’incendie qui a ravagé le Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée, de nouvelles contributions à la campagne de financement ont été annoncées. Hydro-Québec, partenaire présentateur du Festival en chanson depuis 18 ans, a remis une contribution majeure de 200 000 $ pour la reconstruction de la salle de spectacles. Ce don porte le total des sommes amassées à 1 504 000 $ en argent et 215 000 $ en biens et services, pour un total de 1 719 000 $.

Innergex énergie renouvelable inc. contribuera à la reconstruction en installant un toit solaire sur le nouveau bâtiment composé de 75 panneaux solaires qui produiront environ 27 500 kWh annuellement. Cet investissement est d’une valeur de 50 000 $.

FAITS SAILLANTS DE LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Les événements-bénéfice
Depuis le spectacle-bénéfice de Paul Piché et Daniel Boucher qui a lancé la collecte de fonds, des événements ont été organisés partout au Québec et même à l’étranger. Soulignons le concert Chanter plus fort que le feu  présenté à Québec au Centre Vidéotron avec le soutien de Québecor, La Grande réunion  au MTelus de Montréal avec la collaboration de Spectra ou encore De tout cœur avec Petite-Vallée  au Lion d’or dans le cadre de Coup de cœur francophone. Des concerts marquants ont également été présentés à Rimouski, Gaspé et New Richmond. En outre, la campagne fut également soutenue en Belgique et en France, notamment au Train-Théâtre de Portes-lès-Valence qui a présenté un spectacle le 24 mars dernier. En tout, près de 150 artistes et autant de bénévoles, producteurs et techniciens se sont mobilisés lors de ces différents événements.

Les contributions majeures
Québecor (250 000 $), Desjardins (250 000 $), Hydro-Québec (200 000 $), le spectacle La Grande réunion  organisé en collaboration avec l’équipe Spectra (100 000 $).
Les grands donateurs (40 000 $ et plus)
La Ville de Montréal, la MRC Côte-de-Gaspé, le CN, Financière Sun Life, Innergex, Industrielle Alliance.
Les dons importants (20 000 $ et plus)
Claudine Roy et l’Auberge sous les arbres, BNP Performances, Fonds de solidarité FTQ, Cartier Énergie éolienne, Marie Montpetit, ministre de la culture et des communications, les Fenêtres gaspésiennes, le spectacle-bénéfice de Rimouski, le spectacle-bénéfice de Gaspé et la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, la Ville de Québec, Ticketmaster.

Merci à tous les donateurs et à vous tous, gens de l’Estran, qui êtes solidaires depuis l’incendie du 15 août dernier.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article