100ansdefoi

Publié en 2006, par le Journal le Phare.

AVANT-PROPOS La naissance d’une paroisse n’est pas spontanée. Certaines conditions sont exigées. Nous en retrouverons l’histoire dans des écrits anciens, même s’il faut parfois lire entre les lignes. Ainsi, le plus ancien registre des mariages, des naissances et des sépultures remonte à 1881. Le premier missionnaire était venu en 1845. Il y a eu 36 ans de vécu entre les deux événements. Il y avait déjà 4 ans de présences avant. De plus, ce premier missionnaire, M. Dowling de Douglastown, parle de la joie des gens qui le reçoivent. Ils entendaient la messe pour la deuxième fois en 10 à 12 ans. C’est donc sans prétention, on dira peut-être avec témérité, que je m’engage dans l’histoire de notre paroisse.