C’est ma foi vrai !

Dans No 8 - Septembre 2020. par

Me voici de retour après quelques mois de pause; nous avons vécu une période plutôt bouleversante sur bien des aspects, celle de la COVID-19. Elle n’est pas finie et nous devons toujours rester vigilant. Les églises ont commencé à rouvrir avec des règles particulières. Les célébrations se déroulent de manière différente tant les célébrations eucharistiques que les baptêmes, mariages, et funérailles.

Dans le secteur l’Estran, beaucoup de nouveautés : la paroisse de Cloridorme fait désormais partie du secteur pastoral de Forillon-Nord, les paroisses de Grande-Vallée et Madeleine font toujours partie du secteur Notre-Dame de la mer et des montagnes avec celles de Gros-Morne, Murdochville, Mont-Louis, Mont-Saint-Pierre, Rivière-à-Claude et Marsoui. La paroisse de La Martre fait maintenant partie du secteur de la Haute-Gaspésie. Il y a donc 8 paroisses dans le secteur pastoral et les populations auront à cheminer avec leur nouveau pasteur, l’abbé Victor Djossou avec lequel ils auront des décisions à prendre considérant une partie de son mandat soit de réunir ces 8 paroisses en une seule. Il va sans dire que ces paroissiens avec leur assemblée de fabrique respectives, auront à s’assoir ensemble et voir comment réaliser ce projet dans les prochaines années. Des choix devront être faits et ce sera à ces populations de voir quels seront les choix qu’ils veulent faire. Il sera important que ces gens soient informés correctement des tenants et aboutissants de ces choix.

L’église de Grande-Vallée devrait rouvrir bientôt si ce n’est déjà fait au moment où vous lirez ces lignes. Un comité de survie a été mis en place et déjà dans la parution d’août et dans celle-ci, vous y trouverez de l’information sur l’évolution de ce dossier. Des questions devront être répondues : quel avenir voulons-nous pour cette église et sa communauté chrétienne ? Sommes-nous prêts à nous investir pour la conserver? De quelles manières sommes-nous prêts à nous investir ? Quels services voudrons et pourrons-nous offrir à cette communauté ? Ces mêmes questions pourront se poser pour les autres églises du secteur pastoral et ce sera à ces populations de donner les réponses. Plus que jamais l’aide de l’Esprit Saint nous sera nécessaire car nous aurons des choix et des décisions difficiles à prendre.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*