Notre église a besoin d’aide

Dans No 7 - Août 2020. par

Voici les comptes-rendus de trois réunions organisées par l’Assemblée de fabrique et un conseil de survie dans le but de réparer notre église.

Dimanche 28 juin 2020 19 h au centre Clarence-Minville, 13 présences

Tout en respectant les règles de distanciation, un groupe de paroissiens et citoyens des deux Vallées se mobilise dans le but de former un comité de survie. Nous voulons réparer notre église.
Pas d’ordre du jour comme tel mais une liste de suggestions, de réflexions, de sujets de discussion, de rappels qui peuvent susciter des interrogations, des commentaires et des réponses parfois. Le tout préparé par Yvan Minville. Il est proposé par Nelson Fournier que le varia reste ouvert. Myriam Brousseau souhaite la bienvenue et remercie chacun d’être présent. Elle explique brièvement le sujet de la rencontre. Il faut réparer notre église. Carline Minville invite les membres présents à avoir une même vision et à regarder en avant pour assurer la survie de notre église. Ensemble on peut réaliser de grandes choses.
Nelson Fournier, conseiller à la municipalité de Grande-Vallée va nous appuyer à la table de l’assemblée de la municipalité. Dès que possible il entrera en communication avec certaines firmes en architecture.
Selon Rose Côté, secrétaire pour notre fabrique, les assurances vont rembourser les réparations du perron-galerie extérieur mais pas l’usure du revêtement tombé par les vents de mars dernier. L’inspection de tout le revêtement extérieur a été fait et il faudra penser à le remplacer. Elle donne également l’état des finances de la Fabrique de Grande-Vallée. L’abbé Jean-Luc Gilbert, président de la fabrique donne certaines informations concernant les règlements généraux de l’assemblée de fabrique et de l’évêché de Gaspé. Il admet qu’attendre en septembre pour l’évaluation des bris de l’église c’est un peu tard. Il annonce son départ pour août 2020 et souhaite un conseil complet, actif, engagé, présent, non des fantômes. Plusieurs commentaires, suggestions sont émis parmi les membres présents. Charles Guillemette suggère une réparation d’urgence. Les membres présents y voient une solution à court terme. Il accepte de communiquer dès le lendemain avec Fernand Letellier, homme d’expérience et un bon conseiller en réparation des églises dans la région de Québec. Réjean LeBreux assurera la publicité pour une assemblée de paroisse dès le 12 juillet à 19 h, lieu à déterminer : Centre Clarence-Minville ou église. En attendant, il faut s’assurer que les marguilliers en poste soient disposés à relever le défi : prendre toutes les bonnes décisions et s’engager à sauver notre église, notre patrimoine religieux.

Dimanche, 5 juillet 2020 19 h au Centre Clarence- Minville, 12 présences

Myriam souhaite la bienvenue et rappelle le sujet de la rencontre: réparer notre église. Elle annonce aussi que Rose Côté quittera le poste de secrétaire de l’assemblée de fabrique dès le départ de l’abbé Jean-Luc Gilbert le mois prochain. Merci Rose pour ta grande responsabilité, ton implication et ton dévouement au sein de la communauté de Grande-Vallée.
Projet d’ordre du jour: Yvan Minville fait la lecture de l’ordre du jour et en distribue une copie aux membres présents.

  • Marie-France Fournier fait la lecture du compte rendu de la rencontre du 28 juin.
  • Compte-rendu accepté à l’unanimité.
  • En ce 5 juillet, l’assemblée de fabrique se lit comme suit. Président : l’abbé Jean-Luc Gilbert, poste à combler sous peu, 5 marguilliers et un poste vacant, secrétaire : Rose Côté poste à combler en août 2020.
    Charles Guillemette donne le compte-rendu de ses recherches auprès de certaines compagnies de rénovation, rien de très positif mais beaucoup de questionnements. Samedi 4 juillet il rencontre Fernand Letellier, ils se permettent une excursion jusqu’au clocher de notre l’église. Ils y découvrent quelques bris, des pigeons, ils prennent des photos. Le tout semble réparable.
  • Il s’en suit bien des échanges parmi les membres présents: ingénieur, architecte, entrepreneur, CNSST, sécurité des travailleurs, réparation d’urgence ou toute la façade de l’église. Une firme d’architectes de Rimouski a déjà été contactée par l’assemblée de fabrique, il s’agit de la firme Proulx et Savard. Nelson Fournier doit rencontrer dès demain un entrepreneur en construction et en fera part à Charles Guillemette.
  • Prochaine rencontre le dimanche le 12 juillet 2020 19 h à l’église de Grande-Vallée, Rose Côté et Réjean LeBreux assurent la publicité.
  • Rien au varia – un brin de bla-bla et beaucoup d’optimisme. Il faut réparer notre église. La séance est levée.

Dimanche le 12 juillet 2020 19 h à l’église de Grande-Vallée, 15 présences

Un seul item à l’ordre du jour : élection d’un marguillier en remplacement de Marc LeBreux. En ce 12 juillet, l’assemblée de fabrique se lit comme suit. Président : poste à combler sous peu. Marguilliers: Albani Brousseau, Marcel R. Fournier, Charles Guillemette, Paul-Émile Pelletier, Henri Minville, Myriam Brousseau, nouvellement élue. Secrétaire/trésorière : poste à combler, toute personne intéressée peut envoyer son CV à la Fabrique de Grande-Vallée au 5, Saint François-Xavier est, Grande-Vallée, G0E 1K0, courriel : fabriquegv@globetrotter.net

À suivre…

S’il faut tout un village pour éduquer un enfant, il faudrait toute une paroisse pour réparer une église.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*