Travail de milieu : Jeux vidéo et Internet

Dans No 06 - Août 2019. par

GARDONS L’ÉQUILIBRE
 Pour garder l’équilibre, pas besoin de s’interdire complètement Internet, les jeux vidéo ou les réseaux sociaux! 🎮💻👾 Il s’agit plutôt de revoir notre utilisation pour qu’elle soit plus saine et que nous en retirions un véritable plaisir.

Conseils pour équilibrer ton quotidien…
1       Varie tes activités

Redirige ton attention vers des choses valorisantes et amusantes… autres qu’Internet et les jeux vidéo. Par exemple, tu peux dresser une liste des activités que tu aimerais faire: pourquoi ne pas apprendre à skier 🏂 ou à jouer au hockey 🏒, t’initier au piano 🎹 ou promener ton chien plus souvent 🐶? Ne reste pas passif! Prends l’initiative d’inviter tes amis ou ta famille à pratiquer ces activités avec toi.🤺⛸🎳

2 Priorise ton temps

Tu as des devoirs 📚, un cours de soccer ⚽ ou des tâches à accomplir à la maison après l’école? Commence par ça, avant même d’aller sur internet 📱 ou de jouer à tes jeux vidéo. 🎮

3 Détermine un horaire de jeu et respecte-le

Regarde ta journée, et alloue-toi des périodes précises ⏰ — et raisonnables — pour jouer. Tu peux même utiliser des alarmes pour t’aider à gérer ton temps d’utilisation. Identifie une conséquence que tu devras appliquer si jamais tu ne respectes pas l’horaire que tu t’es donné. C’est toi le boss!

4 Implique ton entourage pour t’aider

S’autocontrôler, ce n’est pas toujours évident! Demande à tes parents 👪 de t’aider à gérer ton temps de jeu. Tu peux aussi les impliquer en leur demandant de s’intéresser à ce que tu fais, en leur parlant des jeux auxquels tu joues ou de ce qui te passionne dans ta quête. Fais entrer ton entourage dans ton monde virtuel! 

5 Réserve des moments avec tes proches 👨‍👩‍👦‍👦💚

Souper en famille, sortie familiale, cinéma avec ton petit frère… Note ces rendez-vous à ton agenda, initie-les, planifie-les et respecte-les!

« Internet et les réseaux sociaux, c’est drôlement pratique! Aujourd’hui, on peut y avoir accès un peu n’importe où, et tout le temps. Du coup, on y accède… un peu n’importe où, et tout le temps! C’est donc difficile de savoir quand l’utilisation qu’on fait d’Internet, des réseaux sociaux ou des jeux en ligne n’est plus «normale». »

Avant… mais qu’est-ce que je faisais???
       

6  Modifie ta routine

Au lieu de te connecter dès ton réveil, par exemple, prends ta douche, va déjeuner, traîne un peu dans la cuisine pour parler à ton frère ou à ta sœur. Te souviens-tu de ce que tu faisais «avant»? C’est-à-dire avant que les jeux ou Internet prennent autant de place dans ta vie? Regarde ta routine quotidienne, et essaie d’identifier comment tu pourrais réintégrer ces activités graduellement dans ton horaire, aujourd’hui.

7 Fixe-toi des objectifs 🎯

Quand on veut changer, c’est motivant d’avoir des objectifs à atteindre pour garder le cap. Choisis des objectifs réalistes et progressifs. Tu ne vas pas passer d’un coup de 50 heures de jeux vidéo par semaine à une ou deux heures! Un escalier se monte plus facilement une marche à la fois. Et si, pour commencer, tu fermais tous les écrans le samedi matin? 😉

8 Fais le point

Prends le temps d’observer 👀 tes sentiments, tes pensées et tes comportements en lien avec la fréquence, la durée et le contexte d’utilisation d’Internet ou des jeux vidéo. Es-tu plus détendu depuis que tu joues moins… ou est-ce le contraire? Est-il plus facile de couper ✂ la longueur de tes séances ou leur nombre?

Régler un problème de dépendance seul, ce n’est pas facile. N’hésite pas à aller chercher de l’aide au besoin auprès d’une personne de confiance, de l’école du CLSC, ou appelle-nous à Tel-jeunes : 1-800-263-2266 💜

 
Questions les plus posées…
Quel est le nombre d’heures d’écran normal par semaine?

Pour les 5 à 17 ans, il est recommandé de limiter le temps à l’écran à moins de deux heures par jour, soit moins de 14 heures par semaine. Ce temps d’écran comprend les jeux vidéo, les émissions ou les films et le temps passé sur Internet et sur les réseaux sociaux. Au-delà de cette limite, on peut commencer à constater certains effets négatifs, par exemple, une plus grande sédentarité et de la difficulté à dormir.

Si tu vois que tu dépasses largement cette limite et que tu as du mal à réduire ton temps passé en ligne, n’hésite pas à en parler à une personne de confiance ou à Tel-jeunes. Ils sont là pour t’aider.

Quels impacts peuvent avoir les jeux violents sur moi?

Les jeux vidéo violents peuvent te désensibiliser aux images violentes. Voir une cervelle éclater, ce n’est pas banal! Pourtant, les joueurs voient de telles images tous les jours dans leurs jeux, et finissent par s’y habituer. De plus, les actes de violence ont plus rarement des conséquences dans les jeux. Tu peux finir par oublier que la violence est inacceptable et que les gestes de violence sont punis par la loi! Enfin, les jeux vidéo violents peuvent donner l’impression que l’agression est une manière de régler des conflits au quotidien, et ça peut favoriser les actes violents. Il est donc très important de développer un esprit critique lorsqu’on joue à ces jeux.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*