Village en chanson de Petite-Vallée

Dans No 02 - Mars 2019. par

Bilan annuel
Le 10 mars dernier avait lieu l’assemblée générale annuelle du Village en chanson de Petite-Vallée. L’organisation culturelle a profité de ce temps d’arrêt afin de dresser le bilan de l’année 2017-2018, qui en fut une de planification et de gestion de changement afin d’assurer la poursuite de ses activités après le feu ayant détruit le Théâtre de la Vieille Forge en août 2017. Nous vous présentons le rapport annuel de la présidente, Mme Annie P. Bélanger :
« Il a fallu partir de rien et tout recréer dans un temps fort limité pour reconstruire l’environnement nécessaire à la présentation de la 36e édition du Festival et la programmation régulière estivale. Comme solution, l’obtention d’un grand chapiteau avait été décidé dès l’automne 2017 mais encore fallait-il en imaginer les contours pour y inclure une salle de spectacle confortable et efficace permettant l’accueil de la clientèle, des installations sanitaires, des équipements de cuisine et de bar et une sonorisation impeccable.  Nous avions en plus comme défi à travers ce grand chambardement d’assurer les conditions qui avaient fait le succès de l’entreprise dans le temps. Il était donc impératif de garder intact le plus possible l’âme des lieux ou ce qui en faisait sa signature. C’est-à-dire, cette atmosphère de fête de famille ou se retrouvent dans une même intimité les participants de la relève en chanson, les musiciens, les spectateurs, anciens ou nouveaux, les gens du village, les employés et les bénévoles et la clientèle touristique sans sacrifier au professionnalisme ni aux standards élevés qui ont toujours été reconnus par nos pairs dans l’industrie. Même si le lieu physique et le caractère unique de l’ancien théâtre n’étaient plus là, nous avons réalisé que son empreinte était toujours présente car c’est le cœur et l’esprit de ses artisans qui assurent la vie d’une organisation davantage qu’une charpente en bois qui la supporte. Et le résultat fut une magistrale démonstration de solidarité, de concertation et de réalisation de la part de toutes les équipes ! Pensons juste aux efforts pour installer le chapiteau avec la construction d’un plancher immense, à l’équerre et solide, au montage de la « grande voilure », à la créativité des concepteurs et réalisateurs du design intérieur, à l’esprit pratique de ceux qui ont assuré les équipements connexes comme la sonorisation, la cuisine et le bar. N’oublions pas qu’il n’existait plus rien avant qu’ils se mettent à l’œuvre !
Dans ce contexte, le conseil d’administration considère donc que cette première année de transition avant nos installations permanentes a été satisfaisante et tient à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui s’y sont investis comme aussi le public qui lui est resté fidèle.  
Quelques statistiques sur l’emploi :
– 5 employés à plein temps dont 3 de Petite-Vallée et 2 de Grande-Vallée.
– 19 saisonniers dont 9 de Petite-Vallée, 5 de Grande-Vallée, 1 de Cloridorme et 4 de l’extérieur.
– 24 étudiants dont 3 de Petite-Vallée, 10 de Grande-Vallée et 11 de l’extérieur.
– 5 stagiaires dont 2 de France et 3 du Québec.
Toutes clientèles confondues, on peut estimer à plus de 20 000 visiteurs la fréquentation conjuguée pour le Festival en chanson, la saison estivale du Théâtre et du bistrot ainsi que le Camp chanson. De ce nombre, nous recensons 17 000 spectateurs.
On estime à plus 3,5 M $ les retombées économiques des différentes interventions du Village en chanson. À titre d’entreprise d’économie sociale, nous pouvons donc considérer que le Village en chanson est un moteur économique essentiel pour sa région et en être très fiers ! Une autre source de fierté est sans contredit la contribution riche en créativité et en innovation du Village au développement de la chanson au Québec, au Canada et dans toute la francophonie.
Comme il a déjà été annoncé lors du dernier Festival, le gouvernement du Québec par le biais de sa ministre de la Culture a accordé 6,5 M$ pour la reconstruction. Cependant l’échéancier de réalisation est reporté à 2021. Nous devons considérer qu’il reste encore deux ans à vivre dans les installations temporaires et que celles-ci requièrent des besoins financiers plus importants. C’est pourquoi, une aide additionnelle des paliers gouvernementaux est requise et que des actions ont été entreprises à cet égard.
Chers amis du Village en chanson, les préparatifs de la 37e édition du Festival vont bon train.  Nous avons eu le privilège d’accueillir Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur l’an dernier. Leur présence et leur engagement envers le Festival ont grandement permis la relance de nos activités. C’est à Patrice Michaud que sera confié le rôle de Passeur en 2019. Nul doute qu’il saura lui aussi être une source d’inspiration.  Quand on considère l’impact de Petite-Vallée sur le développement de la carrière de nos derniers passeurs, nous ne pouvons qu’être fiers d’avoir été quelque part aussi une source d’inspiration pour eux. C’est à la fois rassurant pour l’avenir mais aussi challengeant parce que nos communautés comme tout le Québec vivent des changements de plus en plus rapides et qu’il faut s’adapter sans cesse et répondre aux nouveaux besoins et aux nouvelles demandes. Avec son historique et sa notoriété, ses artisans, le support concerté des bénévoles, des membres du conseil d’administration, des partenaires financiers et du public, le Village en chanson de Petite-Vallée a ce qu’il faut pour relever ce constant défi.
Un immense merci pour la généreuse contribution de tous et chacun et longue vie au Village en chanson !
Une nouvelle identité visuelle
Nous avons profité de l’assemblée générale annuelle afin de présenter la nouvelle identité visuelle du Village en chanson de Petite-Vallée, créée par les designers gaspésiennes Marilou Levasseur et Fleurdelise Dumais. Ces logos s’inscrivent dans un grand projet de renouvellement de notre image de marque, ce qui était devenu nécessaire suite à l’incendie du Théâtre de la Vieille Forge en 2017.
Voici donc la nouvelle marque Petite-Vallée, qui regroupe sept entités
portées par les mêmes valeurs. L’objectif était de développer un visuel unique, intemporel et évocateur pour chacune de ces entités, tout en conservant un esprit de famille. La versatilité et la simplicité des éléments graphiques proposés illustrent la personnalité des différents acteurs tout en consolidant l’esprit de la marque dans son ensemble.
Le V, c’est le village, la vallée, les vagues, mais surtout la vie, parce qu’ici, on aime croire que l’on contribue à changer des vies par la chanson et les arts de la scène, et ce depuis maintenant 37 ans.


Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article