L’Association des personnes handicapées du secteur Estran vous informe

Dans No 10 - Décembre 2018. par

C’est avec plaisir que je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous donner quelques nouvelles de l’Association des personnes handicapées!

Tout d’abord, permettez-moi de faire un court résumé de la situation actuelle vécue par l’ADPH : en mai dernier, l’organisme a dû faire face au retrait de la subvention accordée par le CISSS, via le programme de soutien aux organismes communautraires (PSOC). Malgré sa bonne volonté dans la dispensation des services et la gestion annuelle des sommes accordées à la mission globale, l’organisme n’arrivait pas à rencontrer tous les critères exigés par le CISSS lors de la reddition de compte annuelle. D’ailleurs, un grand coup de chapeau à madame Marie-Lyne Bernatchez qui a fait tout ce qu’elle pouvait pour redresser la situation. Au nom de toutes ces personnes que vous avez accompagnées au cours de vos années de travail assidu et au nom du conseil d’administration, un grand merci pour l’ampleur de la tâche accomplie au fil des ans !

Il a donc fallu que le CA de l’ADPH prenne des décisions majeures pour la survie de l’organisme et il a tenu son assemblée générale annuelle le 21 septembre dernier. Les membres et les citoyens présents ont clairement exprimé au nouveau CA élu leur volonté de conserver l’organisme bien vivant et de récupérer la subvention du CISSS pour assurer les services et activités destinés aux personnes vivant avec un handicap dans notre secteur. Le nouveau conseil d’administration se compose de Ghislaine Bouthillette, présidente, Louis-Jérôme Cloutier, vice-président, Jovette Côté, secrétaire ; les administrateurs sont Marie-Noëlle Huet, Nathalie Côté, Damien Richard et Richard Briand.

Ainsi, le CA a élaboré un plan de relance qui consiste à « mettre à niveau » l’offre de service de l’organisme. Pour ce faire, il faut d’abord faire un recensement des membres utilisateurs, futurs utilisateurs et non-utilisateurs, les consulter et consulter leurs familles pour connaître leurs besoins et leurs attentes actuelles. Le partenariat avec les organismes collègues, l’avis, l’intérêt et l’implication des citoyens et de la communauté sont aussi des éléments importants dont il faut tenir compte dans notre analyse. Avec les données recueillies et les recommandations qui en découleront, nous pourrons bâtir la nouvelle offre de service, ajuster nos actions et affirmer notre position d’organisme essentiel dans notre milieu.

Voilà ! Je suis la personne chargée de ce projet d’enquête et j’aurai grandement besoin de votre collaboration à tous ! Je veux vous rencontrer, vous entendre, vous écouter, discuter, partager, brasser des idées… J’ai besoin de vous connaître mieux et de bien comprendre ce que vous vivez pour faire le portrait le plus juste possible de vos besoins et de vos attentes. Je côtoie déjà plusieurs utilisateurs des services et activités de l’ADPH mais, puisque je ne connais pas tout le monde, je vous invite à me contacter pour vous faire connaître et vous informer sur ce que l’organisme peut vous offrir comme soutien : soyez assurés de mon écoute et de ma discrétion. Au plaisir de vous rencontrer !

Vivre avec un handicap, quel qu’il soit, ne doit pas être source de douleur et d’isolement… Vivre avec un handicap doit être source de courage, de fierté et de dépassement de soi parce que vous devez vous battre plus fort que « la moyenne des ours » pour obtenir la même place ! Vous méritez que l’Association des personnes handicapées soit là pour vous ! Aidez-nous à tenir le gouvernail.
anne.adph.estran@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article