• hp.jpg?fit=600%2C400
  • hp2.jpg?fit=600%2C400
  • hp3.jpg?fit=600%2C400

Inauguration de La Maison de la Famille

Dans No 8 - Octobre 2018. par

Allocution prononcée lors de l’inauguration.

  • Bonjour à vous toutes et tous,
    Bonjour monsieur le préfet de la MRC de la Côte-de-Gaspé, Daniel Côté,
    Bonjour messieurs les maires, mesdames et messieurs membres des conseils municipaux du secteur l’Estran : Cloridorme, Petite-Vallée, Grande-Vallée et Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine,
    Bonjour à madame Colombe Chicoine, présidente fondatrice de Halte-Parents de la Vallée,
    Bonjour à nos invités(es), acteurs essentiels à la solution et l’aboutissement de ce projet : la MRC Côte-de-Gaspé, la Caisse populaire Mer et montagnes,
    Bonjour à notre complice, partenaire de cœur à la générosité démesurée, bonjour aux membres de sa famille,
    Bonjour aux familles, les enfants, les parents, les grands-parents,
    Bonjour à tous qui faisons partie d’une famille,
    La plus cordiale bienvenue.

Tout d’abord, permettez-moi de vous présenter l’équipe des membres du Conseil d’administration et des employées de Halte-Parents de la Vallée :

Le Conseil d’administration 
2018-2019, formé en juin dernier est composé de :
Benoît Côté, président
Rachel Samuel, vice-présidente
Marie-Pier Minville, secrétaire

Les administratrices du Conseil d’administration sont :
Mylène Breton, Marie-Sophie Côté, Lyne Fournier, Caroline Marcoux, Stéphanie Pelchat et Isabelle Richard.

Les employées sont :
Marie-Claude Bernatchez, Renée Brousseau, Francine Fournier, Nicole Gagné, Marie-Noëlle Gagné, Lisa-Alice Lamy, Brigitte Minville, Caroline Minville, Caroline Pelletier et moi-même, Renée Bernatchez.

Nous croyons que toutes les familles méritent l’attention. Nous connaissons l’importance des familles dans tous les milieux. Nous savons qu’une Maison de la Famille dans le secteur de l’Estran fait partie des priorités de toutes les familles. Un lieu de rencontres, de partage, d’échange, un environnement sécuritaire où puiser renseignements, trucs et conseils, un cadre amical, une ambiance chaleureuse, pour les enfants, pour les parents.

Le bâtiment, ou plutôt la bâtisse, comme nous la nommons, pour laquelle nous sommes rassemblés aujourd’hui pour procéder à l’inauguration, est un bel exemple de ce que représente la famille. Beaucoup de temps, d’énergie, de volonté investis par tant de personnes, pour en arriver à un si grand résultat.

Exactement comme une famille, Halte-Parents de la Vallée, depuis sa naissance en 1992, a toujours évolué et grandi, même à travers les obstacles rencontrés, parfois difficiles à franchir. Justement parlant de difficultés, vous n’êtes pas sans savoir, pour la plupart d’entre vous, toute l’histoire qui a précédé l’acquisition de cette bâtisse, qui était d’ailleurs toute destinée pour abriter Halte-Parents de la Vallée, la Maison de la Famille de l’Estran, avec vous tous et toutes en son cœur.

Tout comme nous, vous constatez, aujourd’hui, que tous les efforts fournis sont amplement récompensés. Votre présence ici vient couronner le travail de chacune et chacun qui ont porté ce grand projet jusqu’à son heureux dénouement.

Depuis la naissance de Halte-Parents de la Vallée, il y a plus de 26 ans, nous avons eu la chance d’occuper des locaux que nous avons toujours aménagés en les adaptant le plus possible aux besoins des familles, en tentant, à chaque fois qu’il était possible, de les améliorer ; notre dernière expérience à titre de locataire fut tellement agréable et sécurisante que nous étions convaincus de toujours occuper un espace à titre de locataire seulement.

Si nous sommes tous et toutes réunis ici cet après-midi, c’est que le destin en avait décidé autrement. Bien qu’il paraît que la perfection n’est pas de ce monde, nous sommes arrivés au point de nous questionner à savoir si nous ne l’aurions pas atteinte… Bien humblement, en toute modestie, nous sommes fiers, les membres du conseil d’administration, les employées, enfin toute l’équipe de Halte-Parents de la Vallée, de vous accueillir et même plus, de vous offrir cette nouvelle Maison de la Famille puisque bien longtemps après notre passage, Halte-Parents de la Vallée aura encore sa maison.

Évidemment, tous les efforts physiques déployés, toute la bonne volonté n’auraient pas suffi à eux seuls, à obtenir une pareille bâtisse, aussi bien aménagée et destinée aux familles de l’Estran. Avant d’aborder la question financière qui permit l’acquisition, nous tenons à mentionner l’aide morale primordiale que nous avons reçue et ressentie de la part de plusieurs personnes. Monsieur le maire du Canton de Cloridorme, Denis Fortin, qui est venu nous rencontrer pour entendre nos préoccupations pour les familles de tout le secteur de l’Estran ; monsieur le maire de Ste-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, Joël Côté, qui nous a reçus à une séance de son Conseil municipal ; monsieur le maire de Petite-Vallée, Noël-Marie Clavet, qui a pris le temps lui aussi, malgré les fâcheux événements survenus dans sa municipalité, monsieur Clavet qui a été, pour nous, une source de judicieux conseils, de motivation et d’encouragement. Et justement, parlant d’encouragement, de motivation, d’incitation, monsieur le maire de Grande-Vallée, Noël Richard. Souvent, nous ne pouvons mesurer la portée de nos paroles, la portée de nos gestes. Eh bien ! monsieur Richard, vous avez été celui qui, en fin de compte, par-dessus tous les appuis que nous avions reçus de la part de tous et toutes, vous avez été celui qui a fait pencher ou plutôt tomber la balance du côté de l’avancement, du développement et de la poursuite de la mission de Halte-Parents de la Vallée. Merci à vous tous, merci monsieur Richard.

Nous avons eu la chance, également, d’avoir des complices, je dirais comme des partisans dévoués. Ils vont facilement se reconnaître, des personnes qui nous ont offert leur temps, leur talent, leur expertise ; entre autres, monsieur Paul-Émile Pelletier, employé de Multi-Services, qui a agi en notre faveur pour nous obtenir des meubles qui nous ont été offerts par monsieur André Richard, directeur de la Corporation d’aide à domicile Multi-Services et toute l’organisation de Multi-Services.

Dès le début, au moment de faire les premiers pas dans cette aventure, Halte-Parents de la Vallée a pu compter sur l’excellente collaboration et l’indispensable soutien de la MRC Côte-de-Gaspé, par l’intermédiaire de madame Julie Pineault, agente de développement rural, monsieur Alain Paradis, directeur au développement économique. Avec leur précieuse aide, nous avons présenté une demande de subvention à la MRC Côte-de-Gaspé, dans le cadre du « fonds de soutien aux projets structurants », demande qui a reçu l’unanimité par le vote des maires de notre secteur l’Estran. De plus, Halte-Parents de la Vallée a eu la chance d’obtenir une aide financière de la Caisse populaire Desjardins Mer et montagnes, dans le cadre du « Fonds d’aide au développement du milieu ». Pour sa part, le député indépendant de Gaspé à l’Assemblée nationale, monsieur Gaétan Lelièvre, a remis un chèque au montant de 300 $ comme contribution dans ce projet d’acquisition pour les familles du secteur l’Estran.

Par ailleurs, encore maintenant, et avec le travail acharné et la persévérance de notre maire, monsieur Richard, nos démarches se poursuivent afin de recevoir une contribution financière de la part du gouvernement provincial et d’autres collaborateurs. Bien que l’achat de la bâtisse soit conclu, l’organisme a dû fournir une importante part du montant nécessaire qui, nous l’espérons, pourra être réinvesti directement dans les activités et service à la clientèle, lorsque nous aurons la confirmation d’aides additionnelles. Nous sommes toujours confiants puisque nous savons tous la valeur et l’enjeu que représentent les familles dans notre milieu, dans la société.

Avant de terminer, je vous offre, monsieur le maire de Grande-Vallée qui êtes devenu le porte-parole des élus municipaux du secteur dans ce dossier, à prendre la parole à l’occasion de cette inauguration.

Maintenant, je vous invite à vous déplacer vers l’entrée et officialiser cette inauguration. Je me permets de demander à madame Nancy Lemieux de s’approcher. Malheureusement pour toi et surtout contrairement à ta demande, on ne peut passer sous silence tout le support que nous avons reçu de toi, une alliée au très grand cœur, d’un grand réconfort. Pour tout ce que tu es, pour tout ce que tu fais pour les familles, pour ta générosité démesurée, nous voulons te remercier. Comme il n’est pas toujours facile de remercier un geste de générosité comme tu as fait, nous avons pensé le faire en répondant aussi par la démesure.

C’est avec beaucoup d’émotion et aussi avec grand plaisir que je vous informe, vous tous et spécialement toi, chère Nancy, que depuis le 18 avril 2018, date inoubliable d’une heureuse et brève rencontre dans une allée de ta pharmacie, depuis ce 18 avril dernier, dans l’infini du ciel qui entoure notre univers, brille une étoile qui porte le nom de Nancy Lemieux. « Tout comme les étoiles qui illuminent le ciel nocturne, certaines personnes peuvent illuminer la vie des autres. Où que nous sommes et à tout jamais, Nancy Lemieux brillera dans l’univers. »

Ta bonté, chère Nancy, restera également gravée sur les murs de la Maison de la Famille de l’Estran par l’inscription : Lemieux, en un seul mot, pour les familles… Halte-Parents de la Vallée.

Maintenant que la nouvelle maison de Halte-Parents de la Vallée est officiellement ouverte, je vous invite, si ce n’est déjà fait, à faire une visite des lieux et à partager le gâteau fait de main de maître par Lyne Fournier pour cette magnifique occasion qui entame une nouvelle grande page de l’histoire de Halte-Parents de la Vallée.

Juste avant de terminer, permettez-moi de remercier Francine, ma collègue, pour l’exactitude et la qualité de ce texte qui reflète la pensée de toute une équipe, de toute une communauté. Merci aussi à Télé-Sourire et au Journal Le Phare.

Merci de votre présence aujourd’hui, merci de votre appui, nous vous en sommes très reconnaissants, et au plaisir de vous accueillir encore longtemps.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article