• DSC_8361.jpg?fit=1800%2C1200
  • DSC_8443.jpg?fit=1800%2C1200
  • DSC_8518-1.jpg?fit=1800%2C1200

C’est toute une vallée qui veut être grande (Esdras Minville, 1938) C’est toute une vallée qui veut rester grande (comité des fêtes, 2018)

Dans No 5 - Juillet 2018. par

C’est sous ce thème rassembleur que nous avons convié la population le 24 juin dernier pour souligner le 80e anniversaire de fondation de la colonie de Grande-Vallée au Centre Clairence-Minville. Rappelons que c’est sous l’initiative et la direction de maître Esdras Minville que la colonisation des terres longeant la rivière Grande-Vallée a débuté en juin 1938.
Afin de se remémorer collectivement ce fait marquant pour notre communauté, nous avons organisé une journée spéciale pour souligner l’apport exceptionnel des pionniers de la colonie au développement social et économique de Grande-Vallée et pour rendre hommage aux deux dernières pionnières encore vivantes de la colonie, madame Jeanne D’Arc Lebreux, épouse de feu monsieur David Côté et madame Denise Richard, épouse de feu monsieur Dollard Fournier.

La journée a débuté par la tenue d’une ADACE prononcée par notre diacre permanent Noël-Denis. Le texte de son allocution était bien adapté à la circonstance. De bien beaux chants ont été livrés par la chorale dirigée par Jean-Maurice et Anne.

Un vin d’honneur fut servi à nos 180 convives et pour calmer l’appétit, rien de mieux que des petits craquelins nappés de mousse aux crevettes. La vingtaine d’enfants présents n’ont pas été laissés pour compte. Un repas spécial leur fut offert à la salle communautaire et une équipe d’animation était sur place pour les occuper pendant que les grands festoyaient. À midi pile, tout le monde prenait place autour des tables déjà dressées et joliment décorées. Le président a présenté la table d’honneur composée de Daniel Côté (préfet de la MRC de la Côte-de-Gaspé) et sa conjointe, madame Jeanne D’Arc Lebreux, escortée par deux de ses filles (Jocelyne et Marie-France), Noël Richard (maire de Grande-Vallée) et sa conjointe, madame Denise Richard, escortée par deux de ses filles (Diane et Angèle), le président du comité des fêtes et sa conjointe. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que madame Jeanne D’Arc et madame Denise furent accueillies. Un beau moment d’émotions !

S’en est suivi un copieux repas chaud concocté de main de maître par Josette et Laurence, sans pour autant oublier les autres aides à la cuisine. Le repas fut entrecoupé d’allocutions et de chansons exécutées majoritairement par les petits-enfants et les arrières-petits-enfants de madame Jeanne D’Arc. N’ayons pas peur de le dire, il y a beaucoup de talent dans la descendance des colons ! Après que Jocelyne et Angèle eurent livré l’hommage spécial à leur mère respective, le maire a remis à madame Jeanne D’Arc et madame Denise, une gerbe de fleurs et une plaque honorifique. Nelson Fournier, au nom du comité, leur a remis une bourse de 250 $ en certificats-cadeaux dans des commerces visités par nos jubilaires. Elles vont être belles ! Puis, tant qu’à y être, chaque famille a ajouté une autre petite enveloppe. Tsut, tsut, pas d’indiscrétion.

Question de faire un clin d’œil au Festival en chanson de Petite-Vallée qui débutait quelques jours plus tard, nous avons invité Alan Côté, l’incomparable grand manitou du Festival, à nous dire quelques mots et pourquoi pas, pousser une petite chanson spéciale pour nos deux jubilaires. Nous avons profité de sa présence pour procéder au tirage d’une paire de billets pour le spectacle de Jean-Pierre Ferland. Madame Carole Lemieux fut l’heureuse gagnante. Ti-An boude, il ne veut pas y aller, c’est pas du Vigneault !

Dès le début du projet, nous avions décidé de remettre tout surplus généré par la tenue de cette activité au Club Lions de Grande-Vallée. Celui-ci verra à organiser une ou des activités spéciales de Noël pour les personnes âgées seules et les résidents de la Maison des Aînés. C’est ni plus ni moins une suite logique à notre fête où nous avons rendu hommage à deux pionnières de la colonie. Le montant net dégagé vous sera dévoilé qu’à l’automne. À suivre.

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin au succès de la fête. Votre implication est digne de reconnaissance. Veuillez considérer ces remerciements comme vous étant personnellement adressés.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article