LE VILLAGE EN CHANSON DE PETITE-VALLÉE DRESSE SON BILAN ANNUEL 

Dans Avril 2018. par

Le 22 avril dernier se tenait l’assemblée générale annuelle du Village en chanson de Petite-Vallée. Au terme d’une année marquée le 35e anniversaire du Festival en chanson, par des records historiques d’achalandage, mais aussi par le triste incendie qui a ravagé le Théâtre de la Vieille Forge, les administrateurs et la direction de l’organisation ont dressé un bilan somme toute positif. 

FAITS SAILLANTS 

Bilant artistique > 105 spectacles de chanson, de théâtre, d’humour et de danse furent présentés pendant le Festival en chanson ou durant la saison de diffusion du Théâtre de la Vieille Forge. Au total, 20 000 visiteurs et spectateurs furent recensés au cours de l’année.

Parmi les grands projets artistiques portés par l’organisme, mentionnons la première édition de la Destination Chanson Fleuve, la création du projet « Les chansons rassembleuses », la Petite École de la chanson, la présentation de matinées scolaires de même que le Camp chanson de Petite-Vallée qui a accueilli un nombre record de participants. 

Bilan financier > Au terme de l’exercice financier 2016-2017, les revenus de l’organisation se sont élevés à 2 513 173 $. Les résultats nets indiquent un manque à gagner de 25 442 $, lequel s’explique notamment par une perte de 34 565 $ liée à la destruction de l’inventaire le 15 août. Autrement, les résultats auraient affiché un léger surplus. Le déficit accumulé de 260 000 $ qui avait fait l’objet d’un refinancement en 2016 fut intégralement remboursé après l’incendie du Théâtre de la Vieille Forge, en vertu des privilèges liés aux créanciers hypothécaires. 

Les retombées économiques du Village en chanson avoisinent les 3 M$. La masse salariale a quant à elle atteint 422 363$, permettant l’embauche de 53 personnes. Quelque 300 bénévoles s’impliquent dans la réalisation des différentes activités de l’organisme. 

CITATIONS

« Le 15 août 2017 restera une date indélébile dans l’histoire du Village en chanson. Cette journée funeste avec le feu du Théâtre de la Vieille Forge aura marqué notre mémoire collective au fer rouge mettant sous les projecteurs après les cendres et les pleurs l’inaltérable résilience des personnes qui en ont écrit les pages au fil des 35 dernières années. La belle histoire du Village en chanson continuera de s’écrire sachant que ce qui a été détruit n’est pas son âme. Un autre feu l’habite encore, comme celui qui habite Alan et sa formidable équipe. Un feu qui crée, un feu qui anime, un feu qui donne soif de nouvelles réalisations, un feu qui accueille et réconforte et dont la chaleur sera encore plus rassembleuse. » – Annie P. Bélanger, présidente du conseil d’administration.

« Au terme d’une des meilleures années pour notre organisation, nous avons vécu le pire. Le matin du 15 août, notre vie a changé. Nous avons renoncé à l’apitoiement et à la nostalgie en relevant nos manches afin de redonner à notre coin de pays ce joyau culturel qu’est le Théâtre de la Vieille Forge et de poursuivre notre mission. » – Alan Côté, directeur général et artistique.

À PROPOS DU VILLAGE EN CHANSON DE PETITE-VALLÉE

Au Village en chanson de Petite-Vallée, on mise sur notre héritage culturel pour créer un lieu de rencontres artistiques unique et stimulant, moteur de développement social et économique. Ici, on aime croire que l’on contribue à changer des vies par la chanson et les arts de la scène, et ce depuis 35 ans. Le Village en chanson, c’est le nom donné à cette grande aventure qui englobe le Festival en chanson, le Théâtre de la Vieille Forge, le Camp chanson et ces dizaines d’autres projets socioculturels qui font rayonner Petite-Vallée à travers la Francophonie.
 

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article