Connaissez-vous les bénévoles de la bibliothèque ?

Dans No 2 - Mars 2018. par

Si vous êtes un fidèle abonné de la bibliothèque Esdras-Minville, vous savez que la bibliothèque offre le service à la population grâce à une formidable équipe de bénévoles. Au cours des prochaines chroniques, je vous ferai découvrir ces bénévoles et ce qui les motive à donner de leur temps pour les lecteurs de la région.

Commençons par l’équipe de l’après-midi. Pour ceux qui fréquentent la bibliothèque les mardis de 13 h 30 à 14 h 30, vous aurez remarqué que depuis le mois d’octobre, il y a eu du changement à l’accueil. En effet, après plus de 15 ans de service comme bénévole, madame Andrée Coulombe a tiré sa révérence ; c’est maintenant Sonia Minville que l’on retrouve tous les mardis après-midi au comptoir de prêt.

J’ai rencontré mesdames Coulombe et Minville pour en savoir un peu plus sur leur rôle à la bibliothèque. Les deux dames ont beaucoup en commun. Animées, intelligentes, dégageant toutes deux une énergie positive, elles partagent entre autres une passion de la lecture et des livres. De plus, toutes les deux ont une curiosité naturelle et trouvent un plaisir immense à apprendre de nouvelles choses au quotidien. Ce sont d’ailleurs ces intérêts communs qui ont poussé madame Coulombe à suggérer à madame Minville de prendre la relève comme bénévole à la bibliothèque.
Madame Coulombe m’a raconté comment le bénévolat à la bibliothèque avait changé au cours de son mandat. « Au début nous faisions tout à la main. Les prêts étaient enregistrés sur un petit feuillet qui se trouvait dans une pochette à l’arrière de chaque livre. Quand le livre était emprunté, on sortait le feuillet et on y inscrivait le nom de l’emprunteur. C’était aussi simple que ça ! »

Ensuite la technologie est arrivée. Un système de gestion intégrée de bibliothèque avec ordinateurs a été implanté. Je lui ai demandé si le changement avait été difficile. Pas du tout, s’est exclamé madame Coulombe, on s’adapte très vite au progrès !

Madame Minville renchérit : le système que nous utilisons présentement est très logique et facile à opérer. Cela ne m’a pas pris de temps à apprendre comment m’en servir. Une des fonctions les plus utiles – et des plus appréciées de nos abonnés – est celle de la vérification de l’historique de lecture. C’est-à-dire, si une personne ne se souvient pas si elle a lu un certain livre, nous pouvons vérifier le code-barre du livre dans le dossier de l’abonné. Si elle l’a déjà emprunté, le système va l’indiquer.

Toutes deux s’entendent aussi pour dire que le temps passé à la bibliothèque est un véritable plaisir. Ce n’est pas comme du bénévolat qu’on fait par charité et qui nous pèse dessus. Au contraire, c’est une joie d’aller s’asseoir dans ce bel environnement plein de livres et d’accueillir les abonnés. Madame Minville ajoute : j’ai hâte au mardi !

Deux fois par an, il y a une rotation de livres à la bibliothèque. Ça consiste à retirer les livres qui ont déjà beaucoup circulé pour les remplacer par d’autres livres qui proviennent du réseau. Au mois de février, madame Minville a eu l’agréable tâche de ranger sur les rayons les livres de la dernière rotation. Elle a pris le temps de bien examiner les livres et de lire les résumés qui se trouvent sur les couvertures arrière. Cela lui permet de mieux connaître la collection afin de pouvoir bien conseiller les abonnés.

Conseiller de nouveaux titres aux abonnés est un autre des plaisirs que partagent mesdames Coulombe et Minville. Il s’agit de demander à la personne si elle a aimé les derniers livres qu’elle a empruntés. Selon leur réponse, on peut les guider pour leurs prochains emprunts. Pour cela, il faut connaître la collection et prendre le temps de parler livres avec les abonnés. Mais on s’en doute bien, parler livres n’est vraiment pas quelque chose de difficile pour ces deux dames.

Alors, de la part de la bibliothèque et de tous les usagers que vous avez accueillis au cours des années, nous vous disons un grand merci, madame Coulombe. Votre amour de la lecture et votre dévouement à la bibliothèque ont grandement contribué à la qualité de vie des lecteurs d’ici.

Et à vous, madame Minville, merci d’avoir accepté de prendre la relève et d’être là les mardis après-midis pour accueillir les abonnés avec le sourire et quelques conseils de lecture dans notre belle bibliothèque. La tradition se continue !

Dans ma prochaine chronique, j’écrirai sur l’équipe du mardi soir. J’ai hâte de vous les faire connaître !.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*