Lettre ouverte à Daniel Côté, maire de Gaspé et préfèt de la MRC Côte-de-Gaspé

Dans Janvier 2018. par

Monsieur Côté,

Comment avez-vous pu soutenir sans sourciller, en conférence de presse et en entrevue aujourd’hui, qu’ « une majorité importante de la population est favorable aux projets Galt (69,6%) et Bourque (70,2%), alors que Haldimand divise la population (46,7 % pour, 49,3% contre et 4% indécis) » ?

Le rapport principal de la firme Segma (Rapport… en pièce jointe) soutient quelque chose d’à tout le moins plus nuancé, p. 23, à savoir :

« L’utilisation ou non de la fracturation est critique pour l’acceptabilité des projets Galt et Bourque, le projet Haldimand divise profondément la population
Une majorité importante de la population de la MRC se dit favorable aux projets Galt et Bourque, à condition que le promoteur n’utilise pas la fracturation
hydraulique dans son procédé d’exploitation
. » (Je souligne)

Vous n’êtes pas sans ignorer cette conclusion, puisque toutes les autres de votre communiqué ont été tirées à peu près mot pour mot des deux mêmes pages du rapport. Aussi, si on tient compte du fait que Pétrolia-Pieridae a affirmé la nécessité de recourir à la fracturation afin de développer Bourque et Haldimand, c’est de 69,6 à 83,6% de votre population qui s’oppose aux projets en question, en incluant les répondant.es qui se disent favorable seulement si le recours à la fracturation est exclu. De même pour Galt, pour lequel le sondage dit que la fracturation n’est pas complètement exclue.

Vous avez aussi omis la conclusion suivante de la firme Segma :

« Évaluation par le BAPE durant la phase exploration
La quasi-totalité des répondants juge essentiel que le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) procède à l’évaluation des impacts sur
l’environnement des trois projets avant ou lors de la phase exploration des projets. » (Je souligne)

On comprendra : mme Roussy, alors qu’elle était préfète de la MRC, affirmait (avec votre appui) que la tenue d’un BAPE devait attendre la fin de la période exploratoire. Le sondage que vous dévoiliez aujourd’hui dit clairement que 80% de votre population désire un BAPE avant ou pendant la phase exploratoire des 3 projets, c’est à dire maintenant.

Allez-vous enfin adopter une résolution afin de demander un BAPE générique sur l’ensemble de la filière hydrocarbures dans la région?

Allez-vous cesser jouer les impuissants en disant que ce n’est pas votre responsabilité de demander ce BAPE alors que vous êtes capable de maintenir votre position d’appui à Bourque malgré l’opposition? Prenez vos responsabilité M. Côté, comme membre du conseil d’administration de l’UMQ, vous devez certainement avoir les contacts nécessaire pour faire progresser ce dossier, si vous le souhaitez.

Surtout, allez-vous retirer cet immonde appui au projet Bourque, dans le contexte où 69,6% de votre population ne veut pas de ce projet, maintenant que le promoteur a rendu clair qu’il ne peut opérer que par fracturation ou par un procédé analogue?

Tordre la vérité de cette façon, en faisant passer un cochon pour un poulain, pour vous autoféliciter d’avoir bien écouté d’avance la population, n’est pas digne d’un homme politique honnête. Les titres dans les médias aujourd’hui devraient vous faire honte, Mr. Côté.

http://mailchi.mp/rvhq/communiqu-sondage-le-rvhq-se-rjouit-de-lopposition-massive-de-la-population-aux-projets-de-forage-avec-fracturation-1842033?e=92d720e24d

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article