• DSC_1896.jpg?fit=6000%2C4000
  • DSC_1897.jpg?fit=6000%2C4000
  • DSC_1906.jpg?fit=6000%2C4000
  • DSC_1926.jpg?fit=6000%2C4000

Présentation de Jean-Luc Gilbert

Dans No 07 - Septembre 2017. par

Jean-Luc Gilbert est né en Beauce, à Sainte-Rose-de-Watford, le 9 octobre 1948… donc date importante à retenir… le 9 octobre, ce sera son anniversaire !

Il est le 7e d’une famille de 10 enfants… on dit que le 7e a un don… si c’est véridique, on le découvrira bien !

Jean-Luc est confirmé le 19 septembre 1955 à Sainte-Rose par Mgr Maurice Roy.

Il fait ses études secondaires et collégiales au Séminaire Saint-Georges, au mont Saint-Sacrement de Val-Cartier et au Séminaire Saint-Augustin de Cap-Rouge. Il obtient un baccalauréat en catéchèse à l’Université Laval en 1973 et une maîtrise en théologie pastorale à l’Université de Sherbrooke en 1983.

Il a été enseignant dans diverses écoles secondaires : Amos, Murdochville, Saint-Pamphile,Beauceville, Fermont. Il faut comprendre ici qu’il possède une grande expérience auprès des ados.
Ayant fait profession religieuse dans la Congrégation du Très-Saint-Sacrement le 5 janvier 1985, Jean-Luc Gilbert quitte la Congrégation religieuse et est incardiné (attaché) dans le diocèse de Québec le 24 janvier 1994. Il est ordonné diacre par Mgr Cimichella à Montréal le 31 août 1985. Après cette longue quête, il est ordonné prêtre le 30 mai 1986.

Jean-Luc exerce d’abord son ministère presbytéral au Venezuela. De retour au Québec, Jean-Luc œuvre dans de nombreuses paroisses… si nombreuses, qu’il aurait été long de les énumérer…

Comme il m’a si bien dit « Dieu est partout, Jean-Luc est partout ».

Jean-Luc Gilbert devient membre in solidum de l’équipe de pastorale dans Notre-Dame-des-Montagnes… encore cette fois, il y a beaucoup de paroisses… « Dieu est partout, Jean-Luc est partout ».

En ce jour de l’Épiphanie, le 6 janvier 2014, Jean-Luc est nommé Roi Mage… Heu ! pardon, vicaire dans de nombreuses paroisses encore trop longues à énumérer « Dieu est partout, Jean-Luc est partout ».

De plus, quand il était enseignant à Murdochville, il a agi comme entraîneur de l’équipe de basket-ball.

Il aime la nature, la vie en plein air, le camping, la pêche en rivière. Il débute en astronomie et il est passionné de cinéma.

Depuis plus de 30 ans, il a touché à beaucoup de dossiers pastoraux, dont la pastorale scolaire, la pastorale du deuil, plus de 25 ans dans la pastorale sociale avec le mouvement scout, l’accueil des parents pour le baptême, la préparation des enfants pour les sacrements du pardon, de l’Eucharistie et de la confirmation, l’accueil des couples pour la préparation au mariage, le catéchuménat des jeunes adultes. Et plus récemment, il a connu un peu l’École Saint-André, Alpha et les Brebis de Jésus. « Si Dieu est partout, Jean-Luc est partout ».

Sur un plan plus personnel, Jean-Luc est taquin, pince-sans-rire, simple, aimable ; rêveur, animé d’un esprit audacieux et créatif, il a toujours été plus à l’aise en nomade qu’en sédentaire. Son esprit aventurier l’a toujours rendu plus heureux dans une pastorale en sortie, plus missionnaire, qui entraîne à se déplacer sur le lieu de l’autre : aller vers les autres… « Si Dieu est partout… Jean-Luc est partout ».

Enfin, les quelques dernières semaines à le visiter nous ont déjà permis de découvrir que Jean-Luc est un être sociable, jovial, agréable à côtoyer, qui semble s’intégrer facilement dans une communauté. De plus, ce n’est peut-être pas le fruit du hasard que sa foi l’ait conduit dans une région où le poisson a fait notre renommée, car nous savons déjà que Jean-Luc est friand de poissons… il peut en manger le matin, le midi, le soir et pour ses collations… sous toutes ses formes… Avis aux intéressés ! Alors, si on cuisine du poisson partout, Jean-Luc sera partout !

Donc, même si Dieu est partout, Jean-Luc, nous l’espérons sera longtemps chez-nous !

Bienvenue monsieur le curé et félicitations pour cette nouvelle nomination ! .

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article