Services d’hygiène en CHSLD – Mettre à contribution l’ensemble des professionnels

Dans Septembre 2017. par

Selon l’APTS, les millions de dollars supplémentaires pour les CHSLD annoncés aujourd’hui par le ministre Barrette ne suffiront pas à combler l’ensemble des besoins. Rappelons qu’au cours des dernières années, les multiples compressions dans les services ont fait très mal aux personnes âgées et aux personnes handicapées, entre autres. Du 1er avril 2014 au 31 mars 2016, 2 052 places en CHSLD ont été fermées. Résultat : 4 000 personnes au Québec sont en attente d’une place. « À quelques mois des prochaines élections générales, le gouvernement trouve maintenant des sous pour donner un bain de plus par semaine aux personnes âgées. C’est une nouvelle positive, se réjouit la présidente de l’APTS, Carolle Dubé. Ces bonnes intentions arrivent toutefois bien tard. »

Sous prétexte d’atteindre le déficit zéro, le gouvernement a également supprimé de nombreux postes de professionnels et de techniciens qui travaillaient directement auprès des personnes les plus vulnérables de la société. « Cette politique à courte vue a eu pour effet d’augmenter dramatiquement la charge de travail du personnel dont le poste a été épargné par les vagues de compressions. Sur le terrain, la pression est énorme sur les épaules des intervenants, qui doivent toujours en faire plus avec moins, alors que les besoins augmentent sans cesse », s’inquiète Carolle Dubé.

Ne pas oublier les professionnels

L’APTS salue l’ajout de préposés aux bénéficiaires (PAB) mais rappelle au ministre l’apport indispensable des professionnels et des techniciens, notamment pour la prise des bains. À titre d’exemple, les ergothérapeutes adaptent les bains en fonction des besoins de la personne âgée ou handicapée et contribuent à la formation des PAB, entre autres sur le déplacement sécuritaire des usagés. De la même façon, les éducateurs spécialisés contribuent à mettre en place les meilleures stratégies pour faciliter la prise de bain des patients atteints d’un trouble cognitif.

« Au cours des prochaines semaines, nous talonnerons le gouvernement pour qu’il tienne compte de l’ensemble des besoins des personnes âgées et handicapées, s’engage la présidente. Les CHSLD sont des milieux de vie qui comprennent un ensemble de services, tous plus essentiels les uns que les autres. Le ministre Barrette doit en tenir compte. »

À propos de l’APTS
Avec 52 000 membres, l’APTS est un syndicat indispensable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d’une centaine de titres d’emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l’intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article