35e Festival en chanson de Petite-Vallée : Déferlante de records

Dans Juillet 2017. par

La 35e édition du Festival en chanson de Petite-Vallée s’est conclue dimanche après une ultime nuit marquée par les concerts pop-rock de Karim Ouellet et de Raton Lover. À l’heure où les dernières braises des feux de grève s’essoufflaient, les artisans de l’événement gaspésien étaient déjà à faire le bilan de cette année anniversaire, marquée par une programmation artistique relevée et des records historiques d’achalandage. 

Coups d’éclat 

Du 29 juin au 8 juillet, c’est une quarantaine de spectacles qui furent présentés à Petite-Vallée et dans le village voisin de Grande-Vallée. Parmi les moments forts ayant ponctué ces dix jours de festivités, soulignons d’emblée le spectacle de la Petite École de la chanson qui a rassemblé 430 enfants autour du répertoire de Patrick Norman et des Soeurs Boulay, le passeur et les artistes complices de l’édition 2017. 

L’union des voix autochtones et allochtones des Chansons rassembleuses, les créations des chansonneurs de la Destination Chanson Fleuve, les acrobaties et les jeux clownesques de Vague de cirque, les fins de soirée festives de la Vieille Forge, les sessions acoustiques du Shed à Léon, la série « voix de femmes » ou encore les grands concerts des Norman, Boulay, Michaud, Vallières et Cormier présentés au Chapiteau Québecor sont autant de moments qui resteront gravés dans la mémoire des organisateurs et dans celle des milliers de festivaliers présents. 

Aux guichets, quelque 11 700 entrées ont été comptabilisés représentant ainsi une augmentation des émissions de billets de 63% par rapport à l’an dernier. Quant à eux, les sites des différentes activités auront vu défiler plus de 20 000 personnes, comparativement à 16 000 visiteurs recensés lors de la dernière étude d’achalandage effectuée en 2016. « C’est une année de tous les records, de s’exclamer Alan Côté, le directeur général et artistique. Nous avons eu les plus grandes foules de l’histoire du Festival, notamment pour les concerts d’après-midi qui ont presque tous affichés complets. L’assistance des grands spectacles a quant à elle oscillé entre 700 et 1600 personnes. »

L’union fait la force

Le Festival en chanson poursuivait cette année son partenariat avec la municipalité de Grande-Vallée, hôte des spectacles à grand déploiement depuis 2016. Cette collaboration s’est vue renforcée cette année dans le cadre du 175e anniversaire du village ; les autorités municipales ayant confié au Festival les aspects logistiques de sa programmation de grandes festivités, qui avaient entre autres comme tête d’affiche Éric Lapointe. 

Second partenariat, celui avec le Festival de la chanson de Tadoussac aura mené à la naissance de la Destination Chanson Fleuve, un parcours artistique unique dédié aux artistes de la relève en chanson. MCC, Juste Robert, Laura Babin, Étienne Fletcher, Lou-Adriane Cassidy, Simon Daniel, Rose Bouche et Boule sont les chansonneurs de cette première cuvée ayant pu vivre une expérience humaine et artistique sans égale. L’union des forces des deux événements aura aussi facilité la venue d’une dizaine de journalistes et de professionnels européens. 

Enfin, mettons en exergue le support de précieux partenaires majeurs dont Hydro-Québec et Québecor, respectivement co-présentateurs du festival. À ceux-ci s’ajoutent Desjardins et Sirius XM qui continuent de joindre leurs voix à celle des organisateurs du Festival en chanson de Petite-Vallée. 

Crédit Photo : Jean-Charles Labarre

Print Friendly

Réagissez à cet article