Les chimistes professionnels peuvent maintenant exercer partout au Canada

Dans Avril 2017. par

L’Ordre des chimistes du Québec est heureux d’annoncer la signature d’un protocole d’entente permettant aux chimistes professionnels de transférer leur permis d’exercice dans n’importe quelle province canadienne. L’entente signée par l’Ordre des chimistes du Québec et les autres associations membres de la Fédération des chimistes professionnels du Canada (FCPC) permettra donc aux chimistes professionnels d’améliorer leur mobilité et, ainsi, de mieux s’adapter aux besoins auxquels ils répondent.

« La signature d’une entente de mobilité comme celle-ci représente un accomplissement significatif pour notre Ordre. Nous avons mis beaucoup d’effort pour mettre de l’avant une entente qui soit mieux adaptée à la réalité professionnelle d’aujourd’hui, sur le plan canadien, dans le respect de notre encadrement légal », affirme M. Martial Boivin, président-directeur général et secrétaire de l’Ordre des chimistes du Québec.

En effet, la chimie professionnelle est une profession à exercice exclusif au Québec et est régie dans plusieurs autres provinces du Canada. Cette particularité permet d’importants avantages en termes de sécurité dans l’exercice de la chimie professionnelle, mais impose certains critères rigoureux concernant la mobilité des chimistes professionnels québécois et canadiens. Afin de préserver la protection du public, l’Ordre des chimistes du Québec s’est donc assuré de conclure une entente garantissant le respect de la Loi sur les chimistes professionnels prévue par le Code des professions du Québec.

À cette fin, l’entente fixe notamment les exigences communes à remplir en matière de scolarité. Elle inclut l’atteinte d’un diplôme de premier cycle universitaire, comptabilisant un total de 1 000 heures d’enseignement en classe et en laboratoire, et portant sur l’étude d’entités moléculaires.

L’Ordre des chimistes du Québec compte plus de 3 000 membres œuvrant dans des secteurs aussi variés que la santé, l’environnement, le judiciaire, l’alimentaire ou la recherche. Sa mission est d’assurer la protection du public québécois en matière d’exercice de la chimie professionnelle, omniprésente dans la vie des Québécois. L’Ordre des chimistes du Québec fait partie des premières corporations professionnelles encadrées par l’adoption du Code des professions en 1973. 

 

Source : Ordre des chimistes du Québec

 

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article