MOIS DU CŒUR – Donner une 2e vie à Maxime, 18 ans

Dans Février 2017. par

Bonjour,

Alors que le mois du cœur bat son plein, la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) souhaite mettre en lumière des histoires d’exception, comme celle de Maxime, qui s’est vu offrir ni plus ni moins qu’une deuxième vie!

Maxime a 18 ans. Il est originaire de Maria en Gaspésie. En mars 2011, alors qu’il n’a que 12 ans, sa vie bascule. Il se sent plus essoufflé, s’endort en classe. Une échographie commandée par un pédiatre de la région confirme le diagnostic : son cœur est d’une grosseur anormale et ne fonctionne plus qu’à 7% de sa capacité.

Transféré d’urgence à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), Maxime est plongé dans un coma artificiel et doit subir plusieurs opérations au début avril. Plusieurs complications font en sorte qu’il lui reste une seule option pour avoir une chance de survie : l’implantation d’un cœur mécanique, une solution temporaire qui durera  finalement 4 ans. Ce sera une rémission difficile où il doit tout réapprendre. Sa mère et lui doivent s’installer à Québec alors que son père et ses deux petits frères restent en Gaspésie. Malgré la distance, la famille tient le coup. En juillet 2012, ses parents prennent la décision de déménager à Québec pour faciliter les soins de Maxime et être tous ensemble. En 2014, on le met sur une liste d’attente pour une greffe cardiaque. Le 1er octobre 2015, Maxime reçoit son nouveau cœur. Il se voit offrir une deuxième vie grâce à toute l’équipe de l’IUCPQ et au Dr Éric Charbonneau, qui le suit depuis le début.

Passionné de dessin et de jeux vidéo, Maxime envisage un retour aux études et profite au maximum de chaque jour depuis la transplantation.

Afin d’envoyer un message d’espoir et de sensibiliser la population de la Gaspésie aux maladies du cœur, il souhaite aujourd’hui partager son histoire.

Son témoignage complet ici. 

Aimeriez-vous discuter avec Maxime pour en savoir plus sur son expérience?

Merci et au plaisir!

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article