Le célibat, une autre façon de s’ouvrir à soi

Dans No 02 - Mars 2016. par

Si vous êtes comme moi devenue célibataire et ce peu importe la raison, ben c’est que vous avez simplement besoin de vous retrouver seule pour un temps. Ce temps se déterminera par vos apprentissages en votre vie. Assumez donc votre célibat tel qu’il est.

N’essayez pas de vous « garrocher » comme beaucoup le font au risque encore une fois, de frapper un mur ou de vous perdre à nouveau. Revenons donc à l’essentiel, à l’important qui fait, et dit que l’amour ne se commande pas, au contraire l’amour vient à soi quand il en est temps. Avec tout ce qui se passe dans la société, tout pousse les célibataires à se remettre en couple le plus rapidement possible, mais est-ce bien cela qu’il faut comprendre ? Je n’en suis vraiment pas certaine. La vie passe son temps à nous apprendre tant de choses par tout ce qu’elle met sur notre route. Nous, trop souvent, on ferme les yeux car on ne veut pas voir parfois ce qu’elle désire nous faire comprendre. On s’entête et au fond on fait du sur place au lieu d’avancer convenablement.
Le célibat est le moment idéal pour refaire le point sur notre vie, notre être, ce que l’on devient. Pourquoi vouloir tant reprendre la vie de couple aussi rapidement ? La peur de ce qui s’en vient, la peur de ne vouloir vivre ce que l’on a à vivre et, seul.

Si nos vies nous présentent le célibat, ben c’est qu’on en a besoin. Apprenons à le vivre, apprenons à revivre pour nous, apprenons ce que nous avons besoin d’apprendre et après, au bon moment, l’amour se présentera dans nos vies. Laissons les choses aller et n’oublions surtout pas qu’il nous faut respecter toutes les étapes d’une vie dans son accomplissement pour chacun.
Laissons l’amour venir vers nous quand le bon moment ce sera le bon moment. Un point c’est tout. Merci, tu me dis ce que tu en penses.

Réagissez à cet article