La persévérance, c’est l’affaire de tous!

Dans No 02 - Mars 2016. par

À l’école Notre-Dame, du P’tit Bonheur et Esdras-Minville, nous avons souligné la persévérance scolaire.

Nous avons incité les élèves à se chausser et à se tracer un chemin qui les conduira à la persévérance. Pour ce faire, chaque élève s’est choisi un type de chaussure et l’a personnalisé en inscrivant un mot d’encouragement significatif et qui leur permet de poursuivre leurs défis au quotidien. Au secondaire, le tracé a été fait en lien avec les possibilités qui les mèneront vers les études postsecondaires, DEP, DEC, BACC, tout est possible, il s’agit de vouloir.

À l’école primaire, des petits vidéos ont été visionnés par les élèves de 6e année. On leur a expliqué la signification du ruban de la persévérance, remis des actions et des facteurs visant la réussite. Au secondaire, chaque journée de la persévérance a débuté par un message de la direction fait à l’interphone. Dans chacune des classes, les enseignants ont pris le temps de partager une citation en lien avec la persévérance. De plus, chaque parent a partagé un message à leur enfant par l’intermédiaire d’une carte postale. À la cafétéria, des petits messages ont été placés sur les tables et les élèves ont dégusté un chocolat chaud servi par les membres du personnel. Afin de boucler cette semaine, un signet a été également remis à chacun des élèves et le port d’un vêtement de couleur vert était de mise pour l’occasion. Ce fut une semaine bien remplie. En collaboration avec Télé-Sourire, quelques moments seront partagés avec la communauté.

Un gros merci à nos héros qui ont planifié toutes ces activités et à tous ceux qui ont pris le temps de participer et de souligner cette belle semaine de la persévérance.

Une sortie pour les élèves du P’tit Bonheur, tout en couleur

Le 18 février dernier, les élèves du P’tit Bonheur ont vécu une belle journée d’activités à Gaspé.  Le musée a su les impressionner avec leur contenu et les activités. L’exposition des objets en lien avec le hockey a su les charmer. De plus, d’avoir eu accès au coffre-fort avec ses milliers de trésors, les a captivé du début jusqu’à la fin. En après-midi, c’est au cinéma que les enfants se sont rendus afin d’écouter le film « Virés sur le capot ». Rire, sourire, pop corn, breuvage, tous les ingrédients nécessaires pour rendre l’activité fort agréable étaient présents. Le bonheur était au rendez-vous.

Réagissez à cet article