La ville de Gaspé dépose un mémoire dans le cardre des consultations du gouvernement du Québec sur les hydrocarbures

Dans Janvier 2016. par

La Ville de Gaspé profite des consultations publiques du gouvernement du Québec sur les hydrocarbures pour déposer un mémoire où elle soulève les différents enjeux de la municipalité en regard des activités d’exploration d’hydrocarbures en cours sur son territoire. En tout, ce sont 9 recommandations qu’elle soumet au gouvernement du Québec et qu’elle espère voir se concrétiser dans la future politique énergétique du Québec et dans la présentation attendue d’un nouveau cadre légal pour encadrer cette industrie. Elle réitère également le souhait que le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) se penche sur les forages en milieu habité, et ce, avant que tout autre forage ou étape majeure dans les projets d’exploration en cours sur son territoire ne soit franchi.

« Malgré les délais trop serrés entre la publication par le gouvernement des études effectuées dans le cadre des évaluations environnementales stratégiques (ÉES) et l’acceptation des mémoires des organisations par ce dernier, la Ville de Gaspé tenait à déposer un mémoire soulevant des préoccupations de la municipalité sur le cadre légal encadrant cette industrie. Nous devons cependant mentionner que le délai trop court accordé par le gouvernement pour le dépôt des mémoires ne nous a pas permis d’analyser exhaustivement toutes les études déposées. Nous pensons tout de même avoir réussi à soulever plusieurs enjeux importants en regard du développement de cette industrie. Nous espérons que le gouvernement tiendra compte de nos recommandations dans l’élaboration des différentes lois et politiques entourant cette industrie émergente au Québec » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé recommande en outre d’assujettir au processus de BAPE tout projet de forage et de mise en exploitation d’hydrocarbures en territoire habité ou en territoire ayant été jugé extrêmement sensible selon la présente démarche d’ÉES.

« Nous voulons également que le gouvernement reconnaisse la Gaspésie, et plus particulièrement la Ville de Gaspé, comme pôle d’expertise dans le domaine des hydrocarbures. En ce sens, l’instauration d’un technocentre des hydrocarbures à Gaspé serait un atout important pour la municipalité et permettrait le développement d’une expertise locale et régionale dans ce domaine, une expertise qui pourrait servir le Québec en entier. La Ville de Gaspé espère avec son mémoire d’avoir contribué de façon constructive à la consultation gouvernementale menée dans le cadre des ÉES, mais également en vue de la présentation du futur cadre légal du gouvernement du Québec en cette matière. Ce n’est qu’avec un cadre légal complet et adéquat, prévoyant des pouvoirs et des retombées aux milieux concernés, que nous pourrons développer cette industrie dans le respect des communautés et de l’environnement, avec le souci d’atteindre la meilleure acceptabilité sociale possible  » a conclu le maire.

Le mémoire de la Ville de Gaspé est disponible en ligne à l’adresse suivante : http://hydrocarbures.gouv.qc.ca .

Source :  Jérôme Tardif, coordonnateur aux communications et aux relations publiques

Tél : 418-368-2104, poste 8602

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article