Le Village en chanson de Petite-Vallée présente un bilan financier positif

Dans Janvier 2016. par
Le 9 janvier dernier se tenait l’assemblée générale annuelle du Village en chanson de Petite-Vallée. Au terme d’une année de repositionnement, les administrateurs et la direction de l’organisation culturelle sont fiers de présenter un bilan financier positif pour 2014-2015. En effet, malgré une diminution des subventions de 50 000$ due en partie à la disparition d’instances régionales, l’organisme termine l’année avec un léger surplus de 2 000$, alors que le déficit de l’année précédente totalisait 50 000$.

Ce résultat positif s’explique par un resserrement de la gestion financière de l’entreprise, une ponction dans la masse salariale ainsi qu’une réduction des heures d’ouverture. D’autre part, l’organisme, grâce au dévouement de ses employés et de ses bénévoles, a réussi à amasser près de 100 000$ dans le cadre de ses campagnes de financement, dont celle du Fonds Dan-Gaudreau incluant la Guitare de course et l’opération « Moi J’aime Petite-Vallée ».

L’heure des bilans est à peine sonnée que les administrateurs, l’équipe de direction ainsi que les membres des comités de financement sont déjà à l’œuvre. À cet effet, la présidente du Village en chanson, Mme Annie Bélanger, a déclaré que « pour garder le cap, l’organisation doit prendre les bonnes décisions et faire des choix parfois difficiles. Nous nous donnons cinq ans pour éliminer le déficit financier de 245 000 $ ».

Parmi les mesures initiées pour atteindre cet objectif, mentionnons la réalisation d’un diagnostic organisationnel de l’entreprise, livré l’automne dernier par la firme Raymond Chabot Grant Thornton grâce au soutien d’Emploi Québec. De plus, une planification stratégique quinquennale menée par la firme Hanneke Marois-Ronken sera bientôt amorcée. Cette opération est rendue possible via le soutien financier de RIDEAU. Un plan de redressement a également été élaboré afin de garder le navire à flot.

Le Directeur général et artistique de l’organisme, Alan Côté, se montre optimiste : « Je sens que les vents sont en train de tourner ». Reprenant les mots de M. Richard Chrétien, CPA associé chez Raymond Chabot Grant Thornton, il ajoute que « le Village en chanson est condamné à une forme de croissance s’il veut avancer ». En ce sens, rappelons qu’une association avec le Festival de Tadoussac pour la mise en marché des évènements sera élaborée pour 2017 et un projet d’amélioration de l’église de Cloridorme a été déposé aux bailleurs de fonds régionaux.

À propos du Village en chanson de Petite-Vallée

Œuvrant dans les milieux culturels, touristiques et sociaux, le Village en chanson de Petite-Vallée est une entreprise d’économie sociale et un moteur économique essentiel pour sa région. Concrètement, l’organisme opère le Festival en chanson de Petite-Vallée, le Théâtre de la Vieille Forge ainsi que le Camp chanson Québecor. La 34e édition du Festival en chanson de Petite-Vallée se déroulera du 30 juin au 9 juillet 2016.

Réagissez à cet article