«L’écho-aidant»

Dans No 10 - Décembre 2015. par

Quelques suggestions pour prendre soin de soi

Chers proches aidants de l’Estran… En cette période mouvementée du Temps des Fêtes, je tiens à vous témoigner toute l’admiration que j’ai pour vous tous et toutes qui prenez soin, accompagnez et soutenez au quotidien un parent, un proche, un ami, un voisin… Que votre aidance se dispense dans un contexte de maladie d’Alzheimer ou autre forme de soins physiques ou psychologiques, vous vous devez de faire attention à votre santé et à vos énergies pour être capable de planifier les années à venir et de poursuivre votre rôle d’aidant.

Lorsqu’on se retrouve en début de situation d’aidance, on se dit souvent : « S’il ou elle est bien, je suis bien aussi ! » Et c’est vrai ! Nos énergies sont au rendez-vous ! Notre volonté d’aider et de soutenir est entière ! Nous développons des compétences et cheminons dans l’expérience quotidienne. Puis, tout à coup, on reporte un petit voyage, une sortie au restaurant ou une soirée, un rendez-vous en coiffure : rien ne presse et on se reprendra plus tard ! Le plus important, c’est la sécurité et le confort de la personne que l’on soutient ! On est un peu fatigué : les journées sont bien remplies par nos propres obligations et les responsabilités de l’aidance… Ai-je besoin de poursuivre ? L’alarme vient de sonner et… vous pesez sur le bouton off !

Je sais que c’est difficile de trouver du temps pour soi, mais, si vous suivez, ne serait-ce qu’un seul conseil de cette petite liste, vous aurez fait un grand pas vers VOUS.

Évitez l’isolement et la solitude : conservez vos activités et relations sociales ;

Faites appel aux services professionnels de soins à domicile, à des proches et amis ou des bénévoles visiteurs, ce qui peut vous aider à poursuivre vos activités usuelles ;

Prenez soin de votre propre santé : mangez bien et faites de l’exercice ;
Renseignez-vous sur la maladie ou la problématique de la personne aidée et sur l’évolution des pertes : une bonne connaissance de la situation aide vraiment à planifier et conserver nos énergies ;

Joignez-vous à un groupe de soutien pour aidants pour partager : vous y rencontrerez des gens qui vivent au quotidien les mêmes sentiments, émotions ou difficultés ;

Soyez attentif aux signes de stress et à la façon dont il peut affecter votre santé et votre capacité de prendre soin ; consultez un professionnel de la santé si vous vous sentez déprimé ou anxieux ;

Faites preuve de souplesse en ce qui concerne les routines et les attentes ; utilisez l’humour dans vos stratégies d’accompagnement et de soins ; conservez une attitude positive et trouvez de la joie dans le quotidien.

Je vous souhaite une très belle période de festivités où il y aura de la place pour des petits plaisirs personnels qui redonnent énergie et confiance. Que l’amitié et la joie soient au rendez-vous de vos vies d’aidants et d’aidantes ! Que 2016 ne vous apporte que du bonheur ! .

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article