Activités à la Maison des Aînés – Josée Minville, animatrice en loisirs et de milieu de vie / 418-393-3448

Dans No 09 - Novembre 2015. par

logo

Centre de Jour communautaire
« Relais de Rose-Emma »

Bonjour amis lecteurs,

Suite à certaines rencontres avec des gens du village, je me suis rendu compte que plusieurs ne connaissaient pas le centre de jour communautaire « Relais de Rose Emma » de la Maison des Aînés, et surtout son rôle, au sein de la communauté malgré les publicités dans les médias locaux. Je vais donc vous raconter la petite histoire du service de loisirs et comment le centre, de jour, communautaire « Relais de Rose Emma » a vu le jour.

Depuis l’achat de la résidence en 2000, les activités étaient sporadiques et tenues à bout de bras par la directrice madame Diane Bélanger et tous les généreux bénévoles de la communauté. Après 7 ans, tout le monde était essoufflé et c’est bien normal. Dans la tête de madame Bélanger germa l’idée d’embaucher quelqu’un pour s’occuper uniquement des loisirs. Pour ce, elle a dû convaincre les membres du Conseil d’administration du bien-fondé de sa démarche. Pas si facile !

C’est donc à la fin de 2007 que j’ai été embauchée comme animatrice en loisirs. Non, à ce moment je ne possédais qu’un diplôme de 5e secondaire et une formation de 6 mois sur le travail de base sur un ordinateur. Un peu plus loin, je vous parlerai de mon parcours. Mais Diane m’a dit : je sais que tu as du potentiel. Quelle belle marque de confiance et je peux vous dire qu’elle ne m’a pas ménagée. Elle m’a mis à l’épreuve dès le départ. Première activité à organiser, le souper de Noël des résidents. Ouf !

J’ai débuté à temps plus que partiel, mais comme madame Diane ne lâche jamais, elle a réussi à trouver un programme en lien avec les loisirs offerts par l’agence de la santé et des services sociaux (CSSS) et depuis, je travaille à temps plein ! De 2007 à 2011, j’ai tenu des activités pour les résidents du lundi au vendredi et organisé plusieurs fêtes thématiques de plus grande envergure où des membres de famille, des aînés de la communauté et des amis(es) étaient invités, ainsi que des enfants et des adolescents qui participaient comme bénévoles lors de jeu comme : le banquier, la poule aux œufs d’or, etc.

Lors de ces fêtes ressortaient toujours de bons commentaires et à quel point les personnes que nous rejoignions avaient besoin de ces rencontres pour briser la solitude et recréer un nouveau réseau social. De là l’idée d’ouvrir nos portes à la communauté et de créer un centre de jour communautaire.

Après plusieurs mois de travail, à la fin de 2011, nous voilà prêts à offrir nos activités hebdomadaires aux aînés du secteur l’Estran. De 2011 à 2015, le centre de jour s’est transformé de bien des façons, s’adaptant aux besoins de la communauté. Le centre de jour communautaire interpelle non seulement les aînés, mais aussi les aidants naturels par l’ajout du répit de jour. Le répit de jour permet à un aidant naturel d’amener la personne aidée au répit pour une journée. La personne pourra participer aux activités du milieu de vie et se reposer dans un espace prévu à cet effet. Il est primordial pour nous de respecter les habitudes de vie des résidents, des participants et des aidés du répit de jour. Cependant, avant de bénéficier du répit de jour, vous devez absolument contacter madame Diane Bélanger, directrice générale pour connaître la procédure à suivre.

Aujourd’hui, le centre de jour communautaire « Relais de Rose Emma » offre aux aînés de notre communauté et aux personnes intéressées différentes activités. Tout d’abord : le lundi de 10 h à 14 h, la visite du centre de jour ambulatoire de Gaspé dont je vous définirai le rôle dans un autre article, et du mardi au vendredi entre 13 h 30 et 15 h 30 des activités variées comme : jeux questionnaires, cartes, bingo/cadeaux, musique, messe, etc.

De plus nous sommes fiers de faire partie de la « Fédération québécoise du loisir en Institution ». Grâce à cet organisme, au soutien de la direction et du conseil d’administration, j’ai pu suivre de nombreuses formations autant sur l’approche aux aînés que sur l’élaboration d’un programme d’activités de loisirs. Toute la documentation recueillie lors de ces formations est pour moi une référence indispensable encore aujourd’hui et me permet de rester dans la ligne directrice face aux loisirs de nos aînés soit : le respect des goûts, des intérêts et des capacités des participants et surtout la non-obligation. Le loisir doit nous apporter : plaisir, détente et valorisation. Ces activités ont pour but de briser la solitude, d’aider les aînés à maintenir et/ou améliorer leurs capacités physiques et cognitives et à garder leur autonomie le plus longtemps possible. Le loisir, c’est bien plus que des activités physiques, il suffit de trouver celui qui nous convient.

J’espère que ce petit résumé vous aidera à mieux comprendre le fonctionnement du centre de jour communautaire « Relais de Rose Emma » et l’importance d’offrir à nos aînés la possibilité de se divertir dans un milieu agréable et animé.

Je tiens à vous dire que j’ai beaucoup grandi dans cette belle aventure et qu’aujourd’hui je suis fière du chemin parcouru. Je remercie tous ceux qui ont cru en moi et qui continuent d’y croire. Merci aussi à tous les bénévoles et à l’équipe de la résidence qui me soutient dans toute ma folie.

La passion m’anime toujours après huit ans au sein de l’équipe de la Maison des Aînés et j’espère que les années à venir seront tout aussi agréables. Au plaisir de vous rencontrer!

Besoin de transport

Pour des déplacements sécuritaires vers le centre de jour communautaire « Relais de Rose-Emma », contactez le Transport adapté et collectif intégré « Des Marées Inc. » (TACIM) au 418-393-3262. Les responsables vous renseigneront sur les modalités d’utilisation et les coûts reliés à ce service.

Centre de jour ambulatoire du CISSS de la Côte-de-Gaspé

Tous les lundis, entre 10 h et 14 h, la Maison des Aînés est heureuse d’accueillir le Centre de Jour ambulatoire de Gaspé. Venez rencontrer les intervenants, participer aux activités et faire de nouvelles rencontres.

Il vous est possible de dîner sur place (Repas du jour : soupe, plat principal, dessert pour 7 $) ou d’apporter votre lunch. On vous attend !

Halloween

Le 31 octobre dernier, c’est sous le signe de la bonne humeur que nous célébrions la fête d’Halloween. Un bon souper, de la musique et de la visite, quoi de mieux.
Merci aux parents et à tous les enfants d’être venus visiter nos aînés à l’occasion de la belle fête d’Halloween. Sachez que vous mettez plein de bonheur dans le cœur de nos aînés. À l’an prochain.

Au feu !

Saviez-vous que dans une résidence accréditée comme la nôtre, il est obligatoire de faire au minimum un exercice incendie par année ?

Depuis les malheureux évènements de l’Îsle-Verte dont tout le monde a entendu parler, toute la réglementation en sécurité incendie dans les résidences a été revue et repensée pour empêcher que d’autres tragédies comme celle-ci ne se reproduisent.

La Maison des aînés ne fait pas exception à la règle. Pour une résidence de petite taille comme la nôtre, nos équipements sont des plus modernes et efficaces. Parce que nos dirigeants, soucieux de l’importance de protéger nos aînés, ont pris les mesures nécessaires. Nous sommes une des maisons d’hébergement les mieux outillées en matière de sécurité incendie. Voici quelques exemples : détecteurs de chaleur, détecteurs de fumée, gicleurs dans toute la résidence, extincteurs, portes coupe-feu, système d’alarme relié directement à une centrale, etc. Mais l’équipement, ce n’est pas tout ! Il faut aussi être prêt à poser les bons gestes. Pour ce, les résidents doivent être prêts et le personnel formé.

Vous souvenez-vous de la publicité qui disait : Roule-toi par terre, roule-toi par terre, la vieille dame savait quoi faire, et vous ?

Le 6 novembre dernier, sous la supervision de notre chef pompier monsieur Dominic Lamy et monsieur Couture, préventionniste de la MRC Côte-de-Gaspé, employés et résidents se réunissaient pour se redire « quoi faire » en cas d’incendie. On se rafraîchit la mémoire, on donne les consignes pour l’exercice qui va suivre et puis tout le monde à son poste.

En 5 minutes, tout le monde dehors. Pas mal du tout.

Et vous…

Avez-vous déjà pensé à faire un exercice incendie avec votre famille ?

Avez-vous discuté avec vos enfants de la façon de procéder en cas d’incendie dans votre demeure ?

Avez-vous repéré les sorties possibles selon le lieu de l’incendie ?

Faites-vous régulièrement le tour des pièces de votre maison pour repérer les dangers d’incendie (prises surchargées, objets devant les calorifères, charpie dans le filtre de la sécheuse, l’emplacement de bougies, d’allumettes, etc.)

Avez-vous vérifié les piles de votre détecteur de fumée ?

Avez-vous fait ramoner votre cheminée ?

On ne se pose jamais assez de questions en matière de sécurité incendie. Avec l’hiver qui arrive à nos portes, soyons prudents et mettons toutes les chances de notre côté pour éviter le pire.

Réagissez à cet article