Mot du président – Michel Lambert

Dans No 08 - Octobre 2015. par

Finance, quand tu nous tiens 

MICHELComme pour bien d’autres organismes, l’austérité nous frappe de plein fouet. Nous devons être très imaginatifs pour trouver des deniers pour assurer le maintien des opérations du Journal.

Lors de la bouquinerie du 11 octobre, près de 250 livres usagés ont été vendus à rabais. Merci à toutes les personnes qui sont venues nous encourager. Vous avez manqué cet événement ? Qu’à cela ne tienne, vous pouvez passer en tout temps au local du Journal pour vous dégoter un ou plusieurs bons livres. Plus de 1000 livres usagés en très bon état vous sont offerts à un prix plus que modique.

Merci à monsieur Guy Richard qui nous a remis la totalité de la monnaie (46,18 $) lancée par les touristes dans la fontaine (de Jouvence ?) sur son terrain près du pont Galipeault.

Modernité obligeant, le centre socioculturel de Grande-Vallée sera entièrement rénové à compter de la mi-novembre. Mais avant de procéder, pourquoi ne pas souligner et se souvenir d’une partie de l’histoire de la salle paroissiale. C’est dans cet esprit que monsieur Manuel Brault nous a approché pour tenir un spectacle-bénéfice au profit du Journal. Je vous invite à lire son texte à la page 14 et à consulter notre publicité à la page 15. Merci, Manuel (et ta gang), pour cette belle initiative.

Les temps sont durs non seulement du côté des finances, mais aussi du côté du bénévolat. Je vous rappelle que si vous avez quelques temps libres à partager, nous avons grandement besoin de vous.

Merci de soutenir VOTRE journal communautaire.

Bon automne et au plaisir de vous servir.

 1 – dérivé de « Amour, amour, quand tu nous tiens », Jean de la Fontaine, Le lion amoureux

Réagissez à cet article