Les médicaments et les enfants – Julie-Alice Ratté, pharmacienne

Dans No 08 - Octobre 2015. par

caduce

Il sera question aujourd’hui de l’utilisation sécuritaire des médicaments en pédiatrie.

Rappelons-nous d’abord certains principes de la conservation des médicaments. Il est primordial de conserver ses médicaments hors de la portée des enfants, dans un seul endroit, de préférence verrouillé. On doit donc éviter de ranger des médicaments à plusieurs endroits dans la maison. Un endroit sec et à l’abri de l’humidité est également de mise. L’utilisation de fermoir de sécurité sur les vials, soit les « pots de pilules », est fortement recommandée.

Il est également suggéré d’éviter de laisser des médicaments sur la table à l’heure des repas ou de prendre vos médicaments devant les enfants afin d’éviter que ceux-ci en prennent en tentant de vous imiter.

Il est important d’expliquer à l’enfant la différence entre des friandises et des médicaments. En effet, certains comprimés, par leur couleur ou leur forme attrayantes, pourraient être confondus avec des bonbons.

Il faut également comprendre que les enfants ne sont pas des « mini-adultes ». En effet, le comportement des médicaments chez ceux-ci, soit leur métabolisme, diffère de celui des adultes et nous devons en tenir compte dans la thérapie. Consultez votre pharmacien avant de donner un médicament à votre enfant. D’abord, certains médicaments utilisés chez les adultes n’ont pas été étudiés dans les populations plus jeunes et certains pourraient même être néfastes pour la santé de votre enfant. De plus, le dosage étant souvent calculé à l’aide du poids en pédiatrie, assurez-vous de fournir cette information au pharmacien et celui-ci pourra vous conseiller sur l’utilisation adéquate du traitement. Les médicaments sous forme liquide étant souvent utilisés chez les enfants, assurez-vous également d’avoir des instruments de mesure adéquats, par exemple, une seringue graduée. Le pharmacien pourra vous enseigner son utilisation si besoin. Finalement, si vous éprouvez de la difficulté à administrer un médicament à votre enfant, consultez également votre pharmacien ! Ce ne sont pas tous les médicaments qui peuvent être coupés ou écrasés : certains peuvent être inefficaces, et même néfastes s’ils le sont.

Réagissez à cet article