8e Rencontre mondiale des familles – Philadelphie 2015 – Noël Denis Samson, diacre Responsable du dossier de la famille, diocèse de Gaspé

Dans No 08 - Octobre 2015. par

Le pape Jean-Paul II décréta en 1994, l’Année internationale de la famille, afin de renforcer les liens sacrés de l’unité de la famille à travers le monde. Il lança à Rome en cette occasion, la première Rencontre mondiale des familles. Du 22 au 27 septembre 2015, à Philadelphie, s’est tenue la 8e rencontre sous le thème, « L’amour est notre mission : une famille pleinement vivante ». Elle mettait l’accent sur le fait que nous sommes créés à l’image de Dieu. « Créés par l’Amour et pour donner de l’amour, nous nous accomplissons en aimant notre famille et notre communauté. » Tel était l’un des messages importants de cette rencontre.

Invités par le Diocèse de Gaspé, trois couples ont accepté de le représenter à cette rencontre mondiale : moi et mon épouse, Johanne Francoeur de Grande-Vallée, Anne Turbis et Marc Francoeur de Gaspé ainsi que Gisèle Fournier et Rodrigue Bourque de Caplan. Les autres couples auront sûrement l’occasion de s’exprimer dans l’Église de Gaspé et dans leur milieu respectif. Ils auront plein de belles choses à raconter. Pour ma part, ce fut une expérience exceptionnelle. J’ai beaucoup de choses à raconter et une seule page n’y suffirait pas. C’est pourquoi je vais, au cours des mois qui suivent, développer davantage sur cette rencontre pour tenter de décrire toute la portée d’une telle expérience.

WP_20150926_012En résumé, ce que je retiens de cette rencontre touche davantage la personne elle-même dans ce qu’elle a de plus profond. Il y a eu les séances d’ouverture et les séances de groupe au fil de la semaine, le Festival des familles le samedi 26 septembre et pour clôturer le tout, la Messe papale devant le Philadelphia Museum of Art situé sur le Benjamin Franklin Parkway, le 27 septembre. Cependant, l’expérience humaine vécue durant ces événements m’a laissé une empreinte profonde. Je reviens avec la conviction que je ne suis pas seul à croire à ce Dieu d’amour qui désire que je sois heureux, qui désire mon bonheur. J’ai côtoyé des milliers de personnes, j’ai partagé la même foi, le même Dieu. Tout cela dans une sérénité et un calme où le respect de chacun était la règle.

Nous avons vécu une expérience qui ne peut laisser personne indifférent. Johanne partage les mêmes sentiments que moi : sentiments d’acceptation, de partage de nos différences culturelles, linguistiques, et je dirais même plus, conviction d’une Église qui aime et se soucie profondément de la famille, de ce qu’elle vit, des difficultés qu’elle rencontre. Elle se soucie des individus qui font partie de cette famille. « L’amour est notre mission : une famille pleinement vivante », voilà le thème de cette 8e rencontre mondiale des familles.

N.B. Pour le bénéfice de plus de gens possibles, cet article paraîtra également dans le bulletin L’Église de Gaspé à titre de responsable du dossier de la famille. Merci.

Réagissez à cet article