LA SOCIÉTÉ CIVILE S’ENGAGE DANS LA DÉMARCHE VERS DE NOUVELLES FORMES DE GOUVERNANCE RÉGIONALE – Mouvement citoyen Touche pas à ma région Gaspésie Josée Kaltenback – Coordonnatrice du comité régional

Dans Septembre 2015. par

téléchargement (1)

Vingt-cinq organismes de la région oeuvrant dans divers secteurs d’activités se sont réunis à Gaspé, le 8 septembre dernier, pour réfléchir à de nouvelles formes de gouvernance régionale.

Organisée par le Mouvement citoyen Touche pas à ma région – Gaspésie et des organismes de la société civile, cette journée avait pour but de dégager les besoins prioritaires du milieu afin d’assurer une concertation régionale efficace pour le développement durable de la région.

Au terme de cette journée, des organismes présents se sont engagés à poursuivre la démarche amorcée depuis près d’un an par le Mouvement citoyen Touche pas à ma région – Gaspésie vers une nouvelle gouvernance régionale. Les fruits de la rencontre seront transmis aux élus régionaux afin de proposer une démarche commune.

«  Il est essentiel que les groupes de la société civile soit associés à la démarche de gouvernance régionale. En tant qu’interlocuteur majeur de la culture dans la région, le Conseil de la culture de la Gaspésie  veut s’associer aux autres organismes de la région et offrir sa collaboration aux élus. » dit Pierre Michaud, président du CCG.

« L’expertise développée au fil des ans par la Commission jeunesse et les retombées positives de nos actions doivent être reconnues et utilisées dans un esprit de partage avec l’ensemble des intervenants régionaux et avec nos élus.»  précise Émilie Thériault, présidente de cet organisme.

Christian Côté, président de la Fédération de l’UPA Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine ajoute : « En agriculture, notre vision du développement est claire, nous avons des plans de développement durable en cours.  Les familles agricoles font partie de la société, elles ont des enfants, elles sont là pour améliorer la qualité de vie dans la région. Nous voulons travailler avec d’autres organismes et se supporter dans des objectifs communs. »

À ce jour, 31 organismes ont signé une lettre du Mouvement citoyen Touche pas à ma région – Gaspésie demandant aux préfets de la région d’implanter une nouvelle instance régionale et d’impliquer la société civile dans la démarche.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article