200e anniversaire du naufrage de la Penelope, une fin de semaine mémorable

Dans No 06 - Août 2015. par

Du 24 au 26 juillet dernier se déroulait à Pointe-à-la-Frégate sous le chapiteau et différents lieux, le bicentenaire du naufrage de la Penelope. Un peu plus de 1 000 personnes de la communauté et d’ailleurs ont répondu à l’invitation du comité organisateur, sous la présidence de madame Nathalie Francoeur. Les festivités commémoratives ont permis d’en apprendre davantage sur cette tragédie maritime, de renouer avec les anciens ou tout simplement de profiter de l’ambiance. De grands moments ont marqué l’événement. Les gens de la communauté et les visiteurs ont vécu trois jours et soirs consécutifs de découvertes et de belles rencontres intergénérationnelles.

La journée du vendredi fut celle des Retrouvailles. Beaucoup d’anciens habitants de Pointe-à-la-Frégate se sont déplacés pour l’occasion afin de se retrouver et se remémorer de beaux souvenirs. Nous avons vécu une fin de semaine riche d’émotions, de rires, de larmes de joie et d’une expérience humaine unique en son genre.

L’ouverture officielle des festivités a débuté par le mot de bienvenue de madame la mairesse Jocelyne Huet. Un vin d’honneur a été servi aux personnes présentes au rendez-vous. Ensuite, la population était invitée à visiter en compagnie de notre guide-interprète, monsieur Lucien Roy, l’édification du cadre bâti et le patrimoine paysager du village de Pointe-à-la-Frégate et de l’Anse-aux-Canons à travers les époques. Un voyage historique qui a été exposé avec originalité par ce dernier. En fin d’après-midi, en collaboration avec Monsieur Jean-Marie Fallu, historien au musée de la Gaspésie, les spectateurs ont assisté au lancement de la revue Gaspésie portant sur l’histoire des naufrages, dont celui du Penelope. Par la suite, chacun des anciens professeurs de l’école Sainte- Jeanne D’Arc de Pointe-à-la-Frégate a été présenté et applaudi par la foule. Pour l’occasion, ils ont reçu, un cadeau de reconnaissance de la part d’anciens élèves.

À 18 h, un excellent souper fut servi à l’ensemble des convives. Cette belle journée s’est terminée avec un karaoké animé par monsieur Léo Mainville et son fils Maxime.
Le samedi à compter de midi, des activités de divertissement étaient au programme : maquillage, jeu gonflable, tour de bateau avec Pêcheries Pointe-à-la-Frégate et anecdotes avec Banbine, personnage incarné par monsieur Rodrigue Deraiche, conteur passionné qui nous a fait voyagé dans le temps.

Vers 17 h 30, ce même jour, les couples qui célébraient leur 50e anniversaire et plus de mariages au cours de l’année 2015 étaient conviés à la table d’honneur. Neuf couples ont répondu à l’invitation lancée dans le cadre des festivités. Ces derniers ont été accueillis chaleureusement et avec élégance par madame Yvonne Bernatchez, dame de compagnie et par monsieur Jean-Sébastien Mainville qui personnifiait le Capitaine James Galloway, tous les deux vêtus en costumes d’époque. Le comité en a profité pour leur offrir un cadeau d’anniversaire de mariage personnalisé.

Pendant ce temps, nous recevions également, les descendants de Jacques alias James Scott, originaire d’Écosse, rescapé de la Penelope. Les membres de la famille des Scott de Rivière-au-Renard ont été invités à partager la table d’honneur réservée spécialement pour eux.

Par la suite, nous avons partagé un succulent repas en compagnie de nos invités spéciaux, animé par la présentation d’une vidéo documentaire relatant les circonstances entourant le naufrage de la frégate britannique Penelope.

La soirée s’est terminée par la Fête des Mainville et les prestations vocales des talentueux interprètes Pascal et Sylvain Côté.

Dimanche, une messe commémorative a été célébrée par messieurs les curés Pelletier et Henley, animée par la chorale de Cloridorme. Ensuite, les gens présents ont participé à la mise à l’eau de petits bateaux, un geste symbolique à la mémoire des victimes du naufrage. Également, ils ont assisté au dévoilement des panneaux d’interprétation qui racontent l’histoire du dernier voyage du HMS Penelope, à l’inauguration et la bénédiction du site. Ce lieu d’attraction unique permettra à la population et aux touristes de se remémorer cet événement tragique survenu il y a 200 ans. De retour au chapiteau, un savoureux brunch déjeuner nous attendait. En début d’après-midi, la population était attendue au Café de la Vieille Forge de Petite-Vallée pour le visionnement d’un documentaire portant sur l’histoire, les vestiges et les artefacts du Penelope réalisé par les chasseurs d’épaves professionnels, Stéphane Thériault et Marc Girard.

Enfin, l’évènement s’est clôturé par l’appel aux marins à la tombée du jour sur la grève à l’Anse-aux-Canons.

Félicitations et Remerciements

La municipalité de Cloridorme tient à féliciter et remercier le comité organisateur (Nathalie Francoeur, Marie Dufresne, Léona Francoeur, Michele Fournier, Maryse Francoeur, Antonine Boulay, Denyse Corbeil, Laurence Beaudoin ,Marcel Mainville et Valère Huet) nos jeunes bénévoles (Katherine Bernier, Sarah Maude et Nathan Minville) ainsi que et tous les autres pour leur implication, leur disponibilité et leuse générosité, ils ont assuré un service remarquable durant toutes les festivités pour que cet événement soit un franc succès.

Nous désirons également remercier messieurs les curés Pelletier et Henley ainsi que la chorale de Cloridorme pour l’animation de la messe commémorative du dimanche ainsi qu’Expert Son pour la sonorisation et les arrangements techniques.

De plus, nous tenons à souligner le savoir-faire des employés municipaux affectés aux infrastructures pour la réalisation du site d’interprétation historique du naufrage de la Penelope.
Finalement, merci à nos partenaires financiers, nos généreux commanditaires et collaborateurs.

En terminant, merci à tous les citoyens de la communauté de Cloridorme, gens de la région et visiteurs qui ont été du rendez-vous. La participation en très grand nombre témoigne de la réussite de cette grande rencontre commémorative.

6798

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article