On a mis quelque chose au monde on devrait peut-être l’écouter!… Réjean Lebreux, président

Dans No 05 - Juillet 2015. par

CARREFOUR AINÉES PVC’est avec des mots de Serge Fiori qu’en ce mois juin, 35 ans plus tard, je désire vous parler de l’entente intervenue entre Le Carrefour 50 ans et + de Petite-Vallée et Le Village en Chanson.

Peut-être certaines personnes vont trouver surprenant qu’un Club de l’Âge d’Or s’associe au GRAND Festival en chanson de Petite-Vallée, mais pour nous de la direction, c’est la continuité. Il est important pour nous de donner la chance à plus de monde possible de vivre ces moments magiques dans notre village… dans notre région.

Nous étions là, dans la grande salle des Fermières, lors d’une rencontre réunissant : Raymond Bélanger maire Petite-Vallée et tous les membres du conseil, Romuald Côté président du Club de l’Âge d’Or, Raymonde Côté présidente des Fermières, et moi-même président de l’Association Sportive de Petite-Vallée, accompagnés des membres de nos conseils d’administration.

De cette rencontre, peu de documents, car ce n’était pas une réunion officielle ni pour la municipalité ni pour les organismes de l’époque, mais d’abord un échange d’idées sur la continuité de notre village. Plus ça passe plus c’est pareil, on doit et on devra lutter toute notre vie pour rester debout, mais surtout fiers d’être ce que nous sommes.
Cette rencontre voit naître l’embryon d’un petit évènement qui allait devenir GRAND. Un Festival de la Parenté (Marie-Claire Houde) qui pourrait rejoindre toutes les personnes du village, les personnes qui demeurent à l’extérieur, mais originaires ou ayant demeurés à Petite-Vallée. Des centaines de lettres personnalisées sont alors expédiées et l’évènement allait avoir lieu 19 au 29 juin 1978.

Quelques années plus tard en 1982, après des discussions avec Jean-Maurice Lebreux, qui est notre conseiller au niveau artistique depuis le début naît le Festival (de la parenté) en Chanson, car 2 soirées de l’évènement sont réservées à un grand spectacle amateur bien organisé comme disait Jean-Maurice à l’époque. Radio-Canada Matane (Élisabeth Roux et monsieur Perron) s’impliquent dès le début et prennent en charge l’animation et la publicité. Le conseil d’administration vote un budget de 2 000 $ pour faire la promotion du Festival en Chanson. Toutes les stations de Télévision et de Radio en Gaspésie seront visitées pour expliquer le pourquoi et le comment de l’évènement.

La municipalité de Petite-Vallée se doit de continuer l’œuvre. Tous les organismes doivent s’impliquer et avoir un sentiment d’appartenance dans l’organisation. Le Festival en Chanson de Petite-Vallée doit demeurer fort et l’ambassadeur culturel par excellence de notre région d’abord, de la Gaspésie, du Québec et dans le Canada francophone.

Petite-Vallée et toutes les municipalités et les organismes du secteur de l’Estran, des MRC de la Côte-de-Gaspé et de la Haute-Gaspésie, la Gaspésie, le Québec et la francophonie du monde entier lancent un cri du cœur : FESTIVAL EN CHANSON DE PETITE-VALLÉE… NOUS T’AIMONS.

Voilà pourquoi Carrefour 50 ans et + de Petite-Vallée s’implique dans Le Village en Chanson. Nous avons écouté le cri du cœur lancé par l’organisation. Nous offrons à tous nos membres en règle pour l’année 2015 un rabais de 30 % sur tous les billets des spectacles du Village en Chanson. Notre objectif est de permettre à nos membres de pouvoir participer à ces grands spectacles. Le club s’engage à rembourser jusqu’à un maximum de 4000 $ au Village en Chanson de Petite-Vallée devenant ainsi un fier partenaire.

Réagissez à cet article