Salle communautaire Clairence Minville – Nathalie Côté, mairesse

Dans Juin 2015. par

DSC_2858

Monsieur le ministre,
Monsieur le député,
Chers partenaires,
Mesdames et Messieurs Collègues élus,
Monsieur Minville,
Distingués invités,

C’est avec fierté que nous accueillons, aujourd’hui chez-nous, à Grande-Vallée, le ministre D’Amours.

Lorsqu’un ministre nous rend visite, habituellement, c’est signe qu’une annonce doit être faite.  Nous sommes particulièrement choyés en ce jour puisque deux bonnes nouvelles nous sont adressées.

Grâce à l’aide du programme d’infrastructures municipalité Amie des Aînés, plusieurs partenaires pourront désormais réaliser des projets visant la sécurité et le bien-être de nos aînés.  À cet égard, nous tenons à remercier le Centre d’Action bénévole et la Maison des Ainés qui contribuent, par leurs actions, au dynamisme et à la vitalité du milieu.

Par ailleurs, l’annonce d’aujourd’hui concernant le programme d’infrastructures Québec-municipalité pour le centre communautaire est l’aboutissement d’un bon nombre d’heures de représentation, et ce, depuis plusieurs années. La municipalité de Grande-Vallée est heureuse de pouvoir compter sur l’aide majeure du gouvernement du Québec dans la réalisation de ce projet d’envergure compte tenu de l’état actuel du bâtiment.

Merci aux noms des concitoyens et concitoyens de Grande-Vallée.

La mairesse,

 

Nathalie Côté

Salle communautaire Clairence Minville

 

Originaire de Grande-Vallée, monsieur Minville est né le 2 juin 1954.  C’est en 1972, à l’âge de 18 ans, qu’il débute dans le domaine forestier.  À cette époque, monsieur Minville réalise qu’il a la fibre entrepreneuriale.  Il s’investira corps et âme dans le but de se tailler une place de choix dans ce domaine ardu.  Déterminé et persévérant, il travaillera pour la Gaspésia, les Cèdres Laurentiens et la Richardson.  Traversant une période creuse, il se rendra partout où le travail le mènera; le Nouveau-Brunswick et différentes régions du Québec l’attendent et ce, pour une période de cinq ans.

De 1972 à 1994, monsieur Minville a œuvré dans le domaine en s’assurant de livrer un produit de qualité.  De fil en aiguille, il gagne en notoriété.  C’est en 1994 que monsieur Minville devient un partenaire majeur du leader forestier de notre secteur, Groupe GDS.  Il acquiert alors des équipements modernisés et incorpore son entreprise à la demande des sociétés prêteuses.  C’est à ce moment que Les Entreprises Clairence Minville Inc. voient le jour.

Passionné, monsieur Minville s’engage sans compter dans le but de répondre à la demande mais aussi d’offrir à ses employés de la machinerie performante et sécuritaire.  Soucieux des résultats et du bien-être de ses employés,  il met à leur disposition une flotte imposante d’équipements lourds, un garage et une vingtaine de voitures.

D’année en année, monsieur Minville croit en son potentiel d’entrepreneur et est convaincu qu’il peut non seulement faire la différence dans ce domaine concurrentiel et exigeant mais dans son apport au milieu et dans sa communauté.

Désormais, l’entreprise compte 35 employés dont 65% sont des travailleurs de chez-nous.  La masse salariale de l’entreprise se chiffre à 1,5 million annuellement et que dire des retombées directes dans le milieu.  Par ailleurs, le marché immobilier l’intéresse et de ce fait, il détient maintenant sept propriétés, deux garages et plusieurs terrains.

Pour notre milieu et les municipalités avoisinantes, monsieur Minville n’hésite jamais à supporter les différents organismes en place.  Généreux et attentionné, c’est toujours avec fierté qu’il encourage les siens.

Monsieur Minville est un ardent défenseur de son milieu et est toujours disposé à mettre l’épaule à la roue pour faire avancer un dossier.  Enraciné à Grande-Vallée et supporté par sa conjointe, ses enfants et petits-enfants, monsieur Minville rêve d’une retraite qu’il veut lointaine toujours dans sa Grande-Vallée.

Pour la municipalité de Grande-Vallée, monsieur Minville fait partie des bâtisseurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain.  Il devenait impératif pour nous, de reconnaître son parcours, son apport et son implication étroitement liés à la quiétude et au bien-être des Grande-Valléennes et Grande-Valléens en nommant fièrement le centre socio-culturel : La Salle communautaire Clairence Minville.

Réagissez à cet article