Résolution de la Dénonciation de l’organisation scolaire 2015-2016 de l’école Esdras-Minville – Nathalie Côté , mairesse

Dans Mai 2015. par

 

DSC_02844EXTRAIT DE PROCÈS-VERBAL
OU   COPIE DE RÉSOLUTION
PROVINCE DE QUÉBEC
MRC LA CÔTE-DE-GASPÉ
MUNICIPALITÉ DE GRANDE-VALLÉE

 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DE GRANDE-VALLÉE TENUE LE 4 MAI 2015 À 18 h 30 SOUS LA PRÉSIDENCE DE LA MAIRESSE MADAME NATHALIE CÔTÉ.

 Sont présents les conseillers

 Messieurs Stéphane Dubé, Thierry Ratté, Marc-Antoine Dufresne, Rock Lemieux et André Richard

Madame Gisèle Melanson

 Tous membres dudit conseil et formant quorum.

 Madame Ghislaine Bouthillette, directrice générale et secrétaire-trésorière est également présente

 Dénonciation de l’organisation scolaire 2015-2016 de l’école Esdras-Minville

Résolution no : 2015-0104

 CONSIDÉRANT QUE le cadre d’organisation des services éducatifs dans les écoles 2014-2015, entériné par la Commission scolaire des Chic-Chocs, prévoit, pour l’école secondaire Esdras-Minville de Grande-Vallée :

  • Le jumelage de classes
  • L’abolition de la classe « ressource »
  • La diminution des heures d’enseignement
  • La diminution des services professionnels pour les élèves avec des besoins particuliers
  • L’intégration des élèves avec besoins particuliers aux classes dites « normales »
  • L’abolition de postes d’enseignants

CONSIDÉRANT les engagements pris par la Commission scolaire dans sa déclaration de service, libellée comme suit :

RENDRE NOS SERVICES ACCESSIBLES : nous nous assurons que tous les élèves de notre territoire aient accès à nos services et que notre offre éducative soit diversifiée, équitable et adaptée aux besoins de nos clientèles;

SOUTENIR ET ACCOMPAGNER NOS ÉTABLISSEMENTS : nous prenons toute initiative susceptible de favoriser la réalisation des projets éducatifs ou des orientations et objectifs des plans de réussite de chacun de nos établissements;

PROMOUVOIR L’ÉDUCATION SUR NOTRE TERRITOIRE

      GÉRER NOS RESSOURCES AVEC ÉQUITÉ, EFFICACITÉ, UN SOUCI DE QUALITÉ ET EN RENDRE COMPTE : nous nous assurons de tirer le meilleur parti des ressources qui nous sont allouées selon un principe d’équité à l’égard de nos clientèles et d’en rendre compte à la population de notre territoire;

CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT SOCIAL, CULTUREL ET ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION : nous voulons demeurer un partenaire actif et incontournable en éducation en incitant les acteurs locaux et régionaux à collaborer avec nous dans un partenariat basé sur la confiance.

CONSIDÉRANT les énoncés suivants, tirés du rapport annuel 2013-2014 de la Commission scolaire des Chic-Chocs :

  • …..tous ces efforts ont permis de dégager une récurrence dans nos revenus et une diminution de nos dépenses, ce qui nous permettra de faire face à l’avenir sans affecter le service à l’élève;
  • ….d’ailleurs, avec l’annonce des compressions dans les mesures d’aide à la réussite pour 2014-2015, nous avons été en mesure de ne pas les répercuter dans les services aux élèves;

CONSIDÉRANT QUE le portrait des ressources financières 2013-2014 indique un surplus de 913 294 $ pour l’exercice et un surplus cumulé de 8 059 021 $;

CONSIDÉRANTque l’organisation prévue à l’école Esdras-Minville ne respecte pas plusieurs des objectifs visés par la Commission scolaire en cohérence avec les buts ministériels, entre autres :

#1-         Augentation de la diplomation et de la qualification avant l’âge de 20 ans :

                Orientation 1 : dans un esprit de complémentarité, avec le soutien de   toute la communauté, travailler à hausser le taux de persévérance scolaire de nos élèves jeunes et adultes

                               Axe d’intervention 1 : Des conditions favorisant la réussite :

                                               Objectif 2 : viser à ce que le service donné à la clientèle EHDAA soit adapté à ses besoins;

Objectif 4 : Soutenir la mise en œuvre de stratégies d’encadrement et d’accompagnement adaptées aux différentes clientèles et aux différents milieux

En conséquence, après discussion, il est proposé et résolu à l’unanimité des conseillers présents

QUE copie de cette résolution soit transmise à messieurs Jean Letarte, directeur général et Jean-Pierre Pigeon, président de la Commission scolaire des Chic-Chocs  à titre de résolution de dénonciation;

QUE copie de cette résolution soit également acheminé à monsieur François Blais, Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ainsi qu’à monsieur Jean D’Amour, Ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine;

QUE madame Nathalie Côté, mairesse remette en main propre une copie de cette résolution au conseil d’établissement de l’école Esdras-Minville lors de la séance du mercredi 6 mai 2015.

 COPIE CERTIFIÉE CONFORME, CE 26E JOUR DE MAI 2015

                                                                                                            

_________________________                                          

Nathalie Côté

Mairesse                                                                                                                         

Réagissez à cet article