Le Cercle de Fermières vous informe… – Marie-France Fournier, communications.

Dans No 02 - Mars 2015. par

cfqAttention… Attention

Vous avez fouillé dans vos souvenirs…

Avez-vous rempli le bulletin de participation du 100e anniversaire des Cercles de Fermières du Québec paru dans le Journal Le Phare du mois de février 2015, page 12 ? L’avez-vous  retourné à Dominique Minville ou au local du Cercle de Fermières, 1 rue du Vieux Pont?

Les archives et documents sont à votre disposition ainsi que des bulletins de participation. C’est bien important pour nous, membres du Cercle de Fermières. Nous fêtons cette année les cent ans de notre Association et nous voulons rendre hommage à ces femmes qui constituent depuis plusieurs décennies des piliers solides de la société québécoise.

Un peu d’histoire (suite)

En 1974 naît la REVUE FERMIÈRES.

En 1978, les CFQ publient le premier d’une longue série de livres de recettes. Les Recettes de Fermières du Québec a été vendu à plus de 100,000 exemplaires.

En 1987, il y aura La Table en Fête puis à pcfq-concoursartir de 1989, les cinq volumes Qu’est-ce qu’on Mange?  verront tour à tour le jour. Ces livres ont été vendus à plus d’un million d’exemplaires. Au tournant des années 1980, les CFQ connaissent leur apogée avec environ 850 Cercles et 75,000 membres. Madame Blanche Noreau de Neuville donne au CFQ leur Chant-Thème : « Tu as le Temps ».

En 1988, l’Association se dote d’un Siège social à Longueuil où s’affairent deux employées permanentes.

En 1990, c’est le lancement de deux volumes : 1 – Femmes de Parole, des femmes se racontent.     2 – Le premier numéro de l’Actuel, magazine des Cercles de Fermières du Québec qui se féminisera en l’Actuelle en 1995.

En avril 1993, dans le cadre de l’année de l’Artisanat des Amériques et afin de célébrer les traditions de la confection artisanale d’étoffes au Canada, la Société canadienne des Postes émet cinq timbres commémoratifs dont l’un rend hommage au travail effectué par les CFQ. Le timbre représente un couvre-lit boutonné.

En 1995, à l’occasion du 85e anniversaire des CFQ, le concours « Créez le tartan des CFQ » est lancé parmi les membres. La grande gagnante est madame Suzanne Allard-Ouellette du Cercle de Saint-Jérôme. Fédération 16 a été couronnée au Congrès provincial en 1995.

En 2000, les CFQ  organisent l’une de leurs plus imposantes expositions d’Arts textiles lors de leur participation à Expo-Québec. Un kiosque était aussi destiné à la promotion des livres de recettes de la collection Qu’est-ce qu’on Mange? . C’est aussi le début d’une série télévisée intitulée l’Actuelle. Diffusée au Canal Vox jusqu’en 2003, l’émission a constitué un excellent outil de promotion pour les CFQ.

En 2003, les CFQ publient Les Secrets de la Courtepointe ; ce cahier s’adresse autant à la débutante qu’à l’experte et suscite un engouement pour la courtepointe, cet Art ancien toujours à la mode.

En 2007, c’est la publication des Techniques pour mieux Cuisiner issues d’un enrichissement des mini-cours d’Art culinaire déjà publiés dans le magazine l’Actuelle.

En 2009, grâce au travail acharné de madame Yolande Labrie paraissent des réalisations des artisanes des CFQ dans  Les Secrets du Tissage, un des rares recueils de tissage publié en français au Québec.

En 2013, parution du livre  Trucs et Astuces tiré du savoir-faire de nos membres.

En 2014, parution du livre Qu’est-ce qu’on Mange au Temps des Fêtes?

Et pour finir, il ne faut pas oublier les organismes avec lesquelles nous nous sommes associées : Associated Country Women of the World (ACWW) depuis 1941, une association qui vient en aide aux femmes de milieux très défavorisés dans le monde; oeufs, lait, oranges (OLO) en 1991; MIRA en 2008 et d’innombrables actions communautaires auxquelles nous sommes invités à participer.
Autrefois à vocation essentiellement agricole, le Cercle devient une véritable école de vie touchant à tous les horizons, de l’artisanat à la santé, de l’environnement à l’engagement dans le milieu en passant par les communications et l’administration.  En route vers leur centenaire, les CFQ évoluent comme ils l’ont toujours fait bénévolement, dans un heureux mélange d’ouverture d’esprit et de valeurs sûres. À nous de continuer l’histoire de notre association.

Réagissez à cet article