La Tribune du député Philip Toone

Dans No 02 - Mars 2015. par

philip tooneVoici revenu le temps de l’année où nous devons remplir nos déclarations de revenus. Que vous le fassiez vous-mêmes ou que vous confiez la tâche à un professionnel, mon équipe et moi vous avons préparé un guide qui vous a été acheminé par la poste à votre domicile.

Bien que les renseignements nous aient été fournis par l’Agence du revenu du Canada, et sont exacts en date du 21 janvier 2015, il est fortement recommandé que vous consultiez l’Agence du revenu du Canada ou un professionnel pour vous assurer de l’exactitude de votre déclaration.

SVP, notez que l’Agence du revenu du Canada n’envoie pas automatiquement la trousse générale d’impôt à domicile. Les formulaires sont offerts aux comptoirs postaux ou aux bureaux de Service Canada. Vous pouvez commander, par la poste, une copie papier de la trousse générale d’impôt et de prestations de cette année, en composant le 1-800-959-7383 (ou, pour une demande concernant les entreprises et les travailleurs indépendants, le 1-800-959-7775).

Je vous rappelle que vous devez soumettre votre déclaration de revenus de 2014 au plus tard le 30 avril 2015. Afin de pouvoir vous prévaloir des différents avantages fiscaux, vous seriez bien avisés de présenter votre déclaration à temps.

Après une décennie de gouvernement conservateur, l’économie canadienne stagne. Les Canadiens doivent composer avec des pertes d’emplois et un fossé qui continue à se creuser entre les plus riches et le reste des Canadiens. Les familles travaillent plus fort que jamais, mais leur situation financière continue de reculer. Les revenus des familles sont en déclin alors que la dette des ménages atteint des niveaux record.

Le budget fédéral de cette année serait une occasion idéale pour le gouvernement de changer le cap et pour relever ces défis économiques. C’est pourquoi je continuerai à défendre les intérêts de tous les Gaspésiens et Madelinots.

Montrons au gouvernement que, plutôt que de piger l’argent de vos poches pour le mettre dans celles des 15 % les plus riches, il devrait aider les familles qui peinent à joindre les deux bouts !

Cordialement,

Philip Toone,
député Gaspésie –  Îles-de-la-Madeleine.

Réagissez à cet article