En route vers l’obtention du statut de paysage humanisé projeté

Dans No 01 - Février 2015. par

2015 : une année charnière pour concrétiser le projet
C’est maintenant à titre de président d’Estran Paysage Humanisé (EPH) que j’ai le plaisir de rédiger cette chronique. En décembre dernier, les membres du conseil d’administration m’ont confié ce nouveau mandat que je souhaite réaliser à la hauteur de leurs attentes. À cet effet, je compte mettre l’ensemble de mes compétences à profit pour contribuer à la concrétisation de ce projet porteur pour la qualité de vie de nos communautés.

Après les efforts déployés par notre organisme et nos nombreux collaborateurs depuis maintenant plus d’une décennie, le projet de paysage humanisé de l’Estran a atteint un niveau de maturité qui devrait lui permettre de franchir une étape majeure en 2015 : le dépôt d’une candidature officielle au statut de paysage humanisé projeté. Pour y parvenir, l’équipe de bénévoles d’EPH s’active en ce début d’année afin de réaliser les dernières étapes nécessaires à la finalisation du dossier de candidature.

Concrètement, en janvier, les conseils municipaux de Petite-Vallée et de Grande-Vallée ont pu prendre connaissance de la plus récente version du plan de conservation et de mise en valeur du projet. D’ici la fin du mois, une rencontre conjointe réunissant les membres de notre conseil d’administration et ceux des deux conseils municipaux permettra de compléter les derniers détails de ce plan. Parallèlement, l’équipe d’EPH s’affairera aussi à préparer divers outils de communication et de vulgarisation du projet en prévision d’une rencontre publique plus tard cette année.

Tout au cours de l’année 2015, vous aurez donc l’occasion d’en apprendre plus sur le projet de paysage humanisé de l’Estran, mais également d’y prendre part et d’y contribuer activement.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article