Ordination diaconale à Grande-Vallée

Dans No 06 - Août 2014. par

Ordination au diaconat.
Mgr Jean Gagnon, évêque de Gaspé, annonce que monsieur Noël-Denis Samson de la paroisse de Grande-Vallée, époux de madame Johanne Francoeur, sera ordonné diacre permanent le dimanche 31 août 2014 à 16 h, en l’église Saint-François-Xavier de Grande-Vallée. Mgr Gagnon vous demande d’accompagner Noël-Denis et Johanne dans vos prières et de les confier au Seigneur pour que Noël-Denis soit un diacre selon le coeur de Dieu et que Johanne continue, par son engagement, d’être disciple de Jésus serviteur. Julien, diacre, Chancelier du diocèse de Gaspé.

Le rôle d’un diacre.
Comment comprendre le rôle ou les tâches qu’un diacre peut effectuer ? Je ferai part au cours des prochains mois, de réflexions et d’explications permettant de démystifier ce nouveau venu dans le monde religieux.

Le diacre n’est pas un suppléant ou remplaçant du prêtre.
La diminution du nombre de prêtres a été une des motivations – comme le font apparaître les textes conciliaires eux-mêmes – du rétablissement du diaconat permanent. Mais, de même que les sept, initialement institués par les Apôtres pour le service des tables (Ac 6), vont, au-delà de ce qui était prévu, annoncer l’Évangile, l’Esprit-Saint fait découvrir peu à peu d’autres figures du diacre que celle de suppléant ou de simple assistant du prêtre.

Deux aspects au moins sont à prendre en compte, montrant qu’une vigilance et un discernement constants sont nécessaires de la part de tous pour que ce ministère demeure dans le cadre voulu par les évêques et ne retombe pas dans l’insignifiance.

D’une part : pendant des siècles les prêtres ont assuré toutes les « tâches » de la vie ecclésiale. Si des laïcs et des diacres reçoivent aujourd’hui mission pour certaines de ces tâches, il ne s’agit pas nécessairement d’une suppléance, mais souvent d’un retour à la diversité des charismes et des ministères.

D’autre part : la surcharge de beaucoup de prêtres et l’inquiétude de beaucoup de fidèles exercent une pression qui risque toujours de pousser les diacres vers un rôle de vicaire, au détriment de leur vocation première qui est de veiller à ce que les communautés demeurent « en état de service ».

Ce texte est extrait du Comité national du diaconat (France).

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article