Une naissance historique

Dans No 08 - Octobre 2013. par

Dimanche 22 septembre, embarquement sur un train pas comme les autres. L’Amiral, 100 % gaspésien, est la fierté d’un groupe de battants à l’ouvrage depuis 7 ans.

Sur les rails l’Amiral est d’une beauté à couper le souffle. Son aménagement intérieur offre une ambiance à la fois confortable et une élégance dans les moindres détails. Les luminaires sobres, les tables assez grandes pour le confort de leurs quatre passagers, l’espace pour circuler et les immenses fenêtres créent un environnement bien pensé. Que dire des couleurs ? Turquoise pour les sièges, gris, crème et noir pour la cabine : un vrai bonheur !

Le trajet d’une heure entre Gaspé et Percé nous permet d’admirer, une fois encore, des paysages du bout du monde : plages de sable caressées par les vagues, barachois entre deux eaux mouvantes, pont de fer à traverser au-dessus des courants qui dansent, villages comme les perles d’un collier le long des rives d’un fleuve mythique, le Saint Laurent.

À bord, nous dégustons des produits du terroir élevés tout autour de la Gaspésie : depuis St Ulric jusqu’à Maria : chocolat fin, banique, peperette de Yack et morue salée séchée ! Une carte des boissons offre aussi des réalisations gaspésiennes : microbrasseries, ferme, vignoble, apiculture se donnent le mot pour ravir nos papilles ! Bravo à tous ces artistes qui complètent une expérience sensorielle unique. Le service est assuré par une équipe souriante et experte portant des tenues grises et blanches superbes. Le papillon du maître d’hôtel ainsi que les foulards des serveuses reprennent les teintes turquoise, grises et blanches du décor. Il faut ajouter que d’anciennes photos, couleur sépia, décorent les panneaux de bois cloisonnant les wagons !

Un voyage dont j’ai apprécié les moindres moments!

 

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article