En route vers l’obtention du statut de paysage humanisé projeté

Dans No 06 - Août 2013. par

La pertinence de se doter d’une vision à long terme de notre développement.

Sans prétendre devenir une solution miracle à tous les défis socio-économiques auxquels nous faisons face, le projet de paysage humanisé de l’Estran nous offre l’opportunité de se doter collectivement d’une vision à long terme de notre développement. En effet, le processus rattaché à la mise en place d’un paysage humanisé permet d’agir à trois principaux niveaux d’une telle vision de développement.

Une vision basée sur un portrait territorial complet : l’élaboration des bases du projet de paysage humanisé se fait à partir d’un portrait complet du territoire. Ainsi, le milieu habité et ses activités humaines, les milieux naturels, les paysages et la culture sont autant d’éléments considérés dans l’établissement d’objectifs et d’orientations du projet. C’est autour de tous ces éléments caractérisant le territoire qu’a été élaboré le plan de conservation et de mise en valeur du projet qui vous sera présenté d’ici la fin de cet automne.

Une vision élaborée par la communauté : le concept de paysage humanisé est basé sur un processus constant d’information et de consultation citoyenne ainsi que sur la concertation des différents acteurs du milieu. C’est dans cette optique qu’une table de concertation permanente du projet de paysage humanisé sera formée prochainement. C’est également pourquoi les citoyens de Grande-Vallée et de Petite-Vallée seront invités sous peu à prendre connaissance du plan de conservation et de mise en valeur. Puisque le paysage humanisé est un projet pensé pour la population, mais surtout fait par celle-ci, la vision qui en émanera devrait s’ancrer solidement au sein de la communauté.

Une vision basée sur un engagement à long terme : après l’octroi d’un statut projeté d’une durée de quatre ans (notre objectif à court terme), l’obtention d’un statut de paysage humanisé permanent constitue un engagement collectif de 25 ans par rapport au développement, à la mise en valeur et la préservation de notre territoire. Bien au-delà de la durée du mandat des gouvernements de tous les paliers, le paysage humanisé offrira une vision stable et à long terme de notre développement territorial. L’atteinte des objectifs d’une telle vision ne sera toutefois pas automatique, mais nécessitera plutôt des actions planifiées dont la réalisation sera échelonnée dans le temps.

Bien que certains efforts collectifs restent à faire avant d’en arriver à une vision commune et à long terme du développement de notre territoire, nous pouvons tout de même jeter certaines bases de celle-ci dans le contexte du paysage humanisé. Ainsi, le projet de paysage humanisé de l’Estran prône un développement territorial qui sera à même de préserver et de mettre en valeur les richesses patrimoniales forgeant notre identité. Cette vision inclut aussi le recours à de nouvelles avenues de développement, et ce, dans le respect de nos acquis et dans une volonté de mettre un frein à notre déclin démographique. En d’autres mots, nous visons un développement axé sur le maintien de la beauté du territoire ainsi que sur l’harmonie et la prospérité des gens qui l’occupent.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article