Parlons « Alzheimer »

Dans No 02 - Mars 2013. par

La maladie d’Alzheimer : 10 mythes et réalités

Depuis des années, on perpétue de nombreux mythes sur la maladie d’Alzheimer, renforçant certains préjugés et nous empêchant de bien comprendre et d’aider les personnes qui en sont atteintes. La Société Alzheimer croit qu’en dissipant ces mythes, nous pouvons mieux faire face à la réalité.

MYTHE 1 : Je sais que je développerai la maladie d’Alzheimer puisqu’un membre de ma famille en est atteint; RÉALITÉ : il n’existe aucune cause unique identifiable; bien que l’hérédité soit un facteur de risque, seulement 5 à 10 % des cas de maladie d’Alzheimer sont attribuables aux gènes.

MYTHE 2 : La maladie d’Alzheimer affecte uniquement les personnes âgées; RÉALITÉ : malheureusement, des adultes dans la quarantaine et la cinquantaine peuvent aussi être atteints d’Alzheimer et, bien que l’avancement en âge soit le plus important facteur de risque connu, il faut retenir que l’Alzheimer n’est pas un processus normal du vieillissement;

MYTHE 3 : La maladie d’Alzheimer est guérissable; RÉALITÉ : il existe des médicaments et des approches qui agissent sur certains symptômes; la maladie d’Alzheimer est actuellement incurable.

MYTHE 4 : Mes pertes de mémoire signifient que j’ai la maladie d’Alzheimer; RÉALITÉ : nous avons tous des petits problèmes de mémoire, mais la maladie d’Alzheimer se caractérise par des pertes de mémoire combinées à des difficultés de jugement et de raisonnement ou à un changement dans la capacité de communiquer, nuisant aux activités quotidiennes.

MYTHE 5 : L’aluminium cause la maladie; RÉALITÉ : les nombreuses recherches sur le lien possible entre l’aluminium et l’Alzheimer ne sont pas concluantes. Plusieurs facteurs de risque, dont l’hérédité, le mode de vie et l’environnement, peuvent contribuer au développement de la maladie.

MYTHE 6 : On peut prévenir la maladie d’Alzheimer; RÉALITÉ : Comme les causes de la maladie ne sont pas connues, rien ne permet de la prévenir. Toutefois, un nombre croissant d’indications sur les choix de vie favorisant le maintien de la forme physique et mentale suggèrent qu’il est possible de réduire les risques de la développer.

MYTHE 7 : Les vitamines, les suppléments et les agents stimulants de la mémoire peuvent prévenir la maladie d’Alzheimer; RÉALITÉ : De nombreuses études ont testé l’efficacité des vitamines E et B, et du ginkgo biloba dans la prévention de la maladie d’Alzheimer : les résultats ne sont pas concluants, mais la recherche se poursuit.

MYTHE 8 : Si on m’annonçait un diagnostic d’Alzheimer, je n’aurais plus rien à espérer de la vie; RÉALITÉ : le diagnostic précoce et les médicaments font en sorte qu’un bon nombre de personnes atteintes trouvent toujours un sens à leurs vies qui demeurent actives et intéressantes; cependant, lorsque la maladie évolue, il est important d’adapter le milieu de vie, le soutien, les services et les activités pour conserver une bonne qualité de vie.

MYTHE 9 : Toutes les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer deviennent violentes et agressives; RÉALITÉ : même si chaque personne est affectée différemment, il est vrai que les pertes de mémoire et la confusion peuvent être frustrantes, voire effrayantes; la connaissance de la maladie, l’aménagement des lieux physiques et les changements dans notre façon de communiquer avec la personne atteinte pourraient prévenir les réactions agressives.

MYTHE 10 : Les personnes atteintes d’Alzheimer ne comprennent pas ce qui se passe autour d’elles; RÉALITÉ : en présumant qu’elle ne comprend pas ce qui se passe autour d’elle, on peut blesser la personne atteinte qui a le droit d’être traitée avec dignité et respect; même si la maladie affecte la capacité à communiquer et à comprendre le monde dans lequel elles vivent, plusieurs personnes atteintes comprennent très bien ce qui se passe autour d’elles.

Ne laissez pas les mythes entourant la maladie d’Alzheimer vous empêcher de vous informer au sujet de la maladie, de chercher de l’aide et de traiter les personnes atteintes avec respect

***N’hésitez pas à contacter votre point de service, situé au Centre d’Action Bénévole «La Grande Corvée»;  nous sommes là pour répondre à vos questions!

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article