Chronique Alzheimer

Dans No 08 - Octobre 2012. par

Untitled-4Conseils aux amis et aux voisins de proches aidants Alzheimer

Pour les aidants naturels, s’occuper d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer est une situation qui peut devenir très contraignante, s’étalant sur de nombreuses années et exigeant éventuellement des soins 24 h/24.

Comme les amis et les voisins sont des ressources importantes de soutien pour la famille, il y a plein de petits gestes à poser, que vous viviez à proximité ou très loin.

1 –    RESTEZ EN CONTACT : une carte, un appel, un petit courriel ou une visite feront un grand bien au proche aidant et à la personne atteinte ; même si la réponse tarde à venir ou ne vient pas, continuez, car c’est un moyen important de montrer que vous vous souciez d’eux.

2 –    POSEZ DES PETITS GESTES… IMPORTANTS : lorsque vous cuisinez, préparez des portions supplémentaires, offrez-les aux aidants de votre entourage. Avant de faire des courses, demandez-leur s’ils ont besoin de quelque chose.

3 –    DONNEZ DU RÉPIT : offrez à l’aidant de rester avec la personne atteinte pour qu’il puisse faire ses courses, participer à un groupe de soutien ou s’adonner à son activité préférée… et même si l’aidant ne quitte pas la maison, il pourrait profiter de ce répit pour, tout simplement, faire une sieste ou lire.

4 –    AIDEZ AUX CORVÉES : proposez à la famille de dresser une liste des tâches à faire comme la lessive, la tonte du gazon ou les courses ; choisissez une de ces tâches et offrez vos disponibilités.

5 –    RENSEIGNEZ-VOUS : renseignez-vous sur la maladie d’Alzheimer et ses répercussions sur la famille ; soyez vigilants devant les personnes qui semblent égarées et/ou confuses et informez-vous de l’aide à leur apporter (programme Sécu-retour, en collaboration avec la SQ)

6 –    OFFREZ UN CHANGEMENT D’AIR : avec la famille touchée par la maladie d’Alzheimer, planifiez une activité à l’extérieur de la maison ; invitez-les chez vous ou dans un parc à proximité pour faire un pique-nique ou prendre une marche.

7 –    APPRENEZ À ÉCOUTER : encouragez les aidants et les membres de la famille à exprimer comment ils se sentent, à se confier, à parler à quelqu’un ; profitez des moments calmes pour parler avec l’aidant sans être interrompu ; évitez de porter des jugements et offrez plutôt votre soutien ; sans connaître toutes les réponses, soyez réceptif et faites preuve de compassion.

8 –    PRENEZ SOIN DE L’AIDANT : encouragez les aidants à prendre soin d’eux, à bien se nourrir, à faire de l’exercice et à prendre suffisamment d’heures de sommeil pour rester en santé ; transmettez-leur de l’information utile et offrez-leur de les accompagner à un groupe de soutien.

9 –    PENSEZ À TOUS LES MEMBRES DE LA FAMILE : la personne atteinte appréciera vos visites même si elle semble indifférente ; tenez-lui la main, serrez-la dans vos bras et parlez-lui comme vous aimeriez qu’on vous parle ; les conjoints et les enfants de tous les âges sont touchés, mais, de manière différente : soyez attentifs à leurs besoins.

10 –    PARTICIPEZ : il y a de nombreuses façons de contribuer à la lutte contre la maladie d’Alzheimer ; considérez la possibilité de faire un don à votre Société Alzheimer pour soutenir la recherche ; participez à la marche de la mémoire annuelle que ce soit comme marcheurs élites, marcheurs du grand public, commanditaires ou bénévoles… En participant à l’une de ces activités, vous procurez l’aide d’aujourd’hui et l’espoir de demain !

Source : Alzheimer Canada

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article