Allocution pour le financement du journal

Dans No 08 - Octobre 2012. par

Chers invités,

Vous connaissez l’expression : « l’argent est le nerf de la guerre. » Ce proverbe est cité par Ciceron et semble dériver de l’expression : « l’argent est le nerf des affaires. » Par extension, on l’utilise pour tout problème dont la source et la solution sont pécuniaires. Le Journal n’échappe pas à cette règle.

C’est pourquoi le Journal profite de cette réception anniversaire pour solliciter votre support pour assurer sa pérennité. Nous sommes conscients que vous êtes maintes fois sollicités par plusieurs autres organismes et associations pour financer leurs activités. Leur importance n’est pas mise en doute, loin de là. La demande de contribution dont certains ont été l’objet de notre part visait deux causes. La première étant de nous aider à défrayer les coûts de cette soirée reconnaissance et la seconde, non moins importante, de nous aider à renflouer quelque peu nos liquidités. Les récentes coupures dans les subventions gouvernementales ont sérieusement affecté nos finances. Nous ne voudrions réduire la portée de notre offre de service. C’est pourquoi nous comptons sur votre précieuse contribution pour continuer à offrir à la population, le meilleur service possible. Le journal paraît à 10 reprises par année à raison de 1300 exemplaires distribués gratuitement. Les subventions gouvernementales ne couvrent même pas les dépenses engendrées par ces parutions. C’est pourquoi en devenant membres et amis du Journal, vous donnez un soutien plus efficace.

De manière à diversifier nos sources de revenus, nous offrons un service complet d’impression : photocopies couleurs et noir et blanc, infographie, boudinage, plastification de documents, reproduction de photographies anciennes, calendriers personnalisés, cartes postales, bottin téléphonique local pour ne citer que ceux-ci. Nous offrons aussi un service d’accès communautaire internet, dans la mesure du possible. Nous accueillons mensuellement, plus précisément le 2e mardi de chaque mois, un agent de Service Canada, pour faciliter l’accessibilité locale à certains services du gouvernement fédéral.

Nous poursuivons nos recherches pour trouver d’autres sources de financement stables et récurrentes. Dans le contexte économique actuel, vous en conviendrez, ce n’est pas chose facile. Nous ne baissons pas les bras, bien au contraire. Nous voulons avec votre aide, poursuivre notre mission et servir de tribune de diffusion de l’information communautaire locale et de publier un journal pour transmettre aux citoyens de l’information concernant le territoire et ses activités.

Merci

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article