Mot du président

Dans No 04 - Juin 2012. par

Un nouveau conseil d’administration

À la dernière séance du conseil d’administration du Journal Le Phare, nous avons procédé à la nomination des rôles des membres élus lors de la dernière assemblée générale annuelle tenue en avril. Par la même occasion et en vertu de nos règlements généraux, nous avons procédé à la nomination de nouveaux membres au sein du conseil. Nous avons également modifié le nombre de membres pouvant siéger au conseil, passant de cinq à six. Ainsi, six administrateurs siègent maintenant au sein de notre conseil.  Avec l’addition de deux nouveaux administrateurs, la régularité des séances sera mieux assurée. Cette modification aux règlements sera ratifiée lors de la prochaine assemblée générale.

Je vous présente donc notre nouveau conseil d’administration : moi, Noël Denis, j’ai été reconduit à la présidence, Anne Poitras, à la vice-présidence, Michel Lambert au secrétariat et comme administrateurs, Onil Chicoine, Zénon Minville et Thierry Ratté.  Je les remercie d’avance pour leur disponibilité et leur générosité.

Toutes ces personnes seront utiles pour apporter des idées neuves au conseil d’administration, car nous vivons une période financière plus tôt difficile. Toutes nouvelles idées pour assurer la survie et la pérennité du Journal seront les bienvenues. Pour pouvoir répondre aux demandes de la population, nous avons besoin d’une présence assidue au local du Journal, mais pour cela, il est nécessaire d’avoir un employé permanent sur place. Il nous faut des revenus stables, ce qui n’est pas le cas actuellement.  Notre coordonnateur ne peut « travailler » de manière bénévole. Vous voyez la problématique. Il est plus important que jamais pour vous de contribuer au financement du journal et d’acheter votre carte de membre. Nous ferons tout en notre possible pour assurer une présence continuelle dans la mesure de nos moyens financiers. Nous analyserons toutes les possibilités pour maintenir notre offre de service.

Nous vous tiendrons informés et si vous avez des idées à nous suggérer, n’hésitez pas à nous les faire connaître.

Bon été !

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article