Historique

Dans No 05 - Juillet 2012. par

 

Notes historiques

Nom:        Frederika Lensen
Type:        Marchand de vapeur
Jauge:        4367 tonnes
Terminé:    1912 – J. Readhead & Co, South Shields
Propriétaire:    Galbraith, Pembroke & Co Ltd, Londres
Port d’attache:         London, Angleterre
Date de l’attaque:    20 juillet 1942
Nationalité :         Britannique
Sort:            Une perte totale par U-132 (Ernst Vogelsang)
Position:        49.22N, 65.12W – Grille BB 1475
Équipage:        46 (4 morts et 42 survivants).
Convoi:            QS-19
Route:            Montréal – Sydney CB
Cargo:            Ballast
Histoire :    Construit comme Trevaylor , 1934 rebaptisé Frederika Lensen pour Cornelis A. Lensen, Londres. 1940 vendu à Galbraith, Pembroke & Co Ltd, Londres.

Notes sur la perte:        À 18.39 heures, le 20 juillet 1942, le Frederika Lensen (Master Bryan Ewart Russell) en convoi QS-19 a été torpillé et endommagé par U-132 dans le golfe du Saint-Laurent à proximité de l’île d’Anticosti. Quatre membres d’équipage ont été perdus. Le navire a été remorqué par le NCSM Weyburn (K 173) (Lt Thomas MW Golby) à Grande-Vallée et y a échoué. Parce que son dos était cassé, le navire a été déclaré perte totale. Le capitaine et 35 membres d’équipage ont été secourus par le NCSM Weyburn (K 173) et ont atterri à Sydney. Six membres d’équipage ont accosté à la baie de Grande-Vallée, Québec.

( SS paix Booms Erika )

Photographie (voir page 6 ) du SS Frederika Lensen en octobre 1943. Les dommages subis par le navire lors de son torpillage et la force des courants et des marées ont brisé le navire en deux.

Lors des premiers mois, sous l’effet des glaces hivernales, le SS Frederika Lensen se disloque en deux parties. Une telle montagne de fer à quelques pas de la route ne manque pas de susciter des interrogations et même de faire germer des idées originales chez les autorités militaires. Au cours de la guerre, le navire est aussi utilisé à des fins d’entraînement. Du navire, de faux espions s’élancent vers la plage alors que des membres du régiment des Fusiliers du Saint-Laurent doivent les intercepter.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article