Les conservateurs doivent protéger les pêcheurs indépendants

Dans No 02 - Mars 2012. par
Le NPD demande au gouvernement conservateur de protéger les pêcheurs et les transformateurs de poisson de la Côte Est et leur mode de vie. Les communautés du littoral dépendent de la pêche côtière, mais le gouvernement fédéral semble résolu à supprimer les politiques relatives à la séparation de la flottille et aux propriétaires-exploitants.
 
Les pêcheurs indépendants sont outrés que le ministre aille de l’avant avec le projet d’abolir les politiques relatives à la séparation de la flottille et aux propriétaires-exploitants, a déclaré Fin Donnelly, porte-parole du NPD en matière de pêches et d’océans. Les conservateurs sont résolus à vendre nos pêcheries au plus offrant.
 
Philip Toone, porte-parole adjoint du NPD en matière des pêches, a quant à lui déclaré : Le Ministère Pêches et Océans Canada ne consulte pas les pêcheurs sur ces changements qui sont au cœur de la survie des communautés côtières. Une fois encore, il semble que le ministre abandonne les pêcheurs canadiens au profit des grandes entreprises.
 
De l’avis d’Yvon Godin, député d’Acadie-Bathurst, les politiques relatives à la séparation de la flottille et aux propriétaires-exploitants garantissent de nombreux emplois et empêchent la concentration du pouvoir des entreprises, pour ainsi permettre aux communautés côtières de vivre de la pêche.
 
Peter Stoffer, député de Sackville—Eastern Shore et ancien porte-parole du NPD en matière de pêches, croit quant à lui que l’abolition de ces politiques serait une grave erreur qui pourrait éventuellement faire tomber la pêche côtière dans les mains d’intérêts étrangers.
 
Les pêcheurs indépendants constituent l’épine dorsale de la pêche côtière à Terre-Neuve depuis des années, a affirmé Jack Harris, député de St. John’s-Est. Toute mesure visant à abolir ces politiques de longue date ne fera que nuire aux pêcheurs et aux communautés qui dépendent de la pêche côtière.
Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article