Lancement du livre « Ma vie, Maille par maille 1928 – … » de Marceline Richard

Dans No 01 - Février 2012. par
 
 
Chers amis,
 
Merci à vous tous de votre présence! Aujourd’hui, nous assistons à deux évènements d’importance.
 
Le premier, bien entendu, c’est le lancement du livre « Ma vie, Maille par maille ». Merci à vous madame Marceline de nous donner cette occasion de se réunir. Nous vous souhaitons que votre livre devienne un best-seller à Grande-Vallée.
 
Le second, c’est pour vous faire part d’une nouveauté dans l’offre de service du Journal le Phare.
 
Comme dirait quelqu’un ici présent, il nous faut diversifier nos sources de revenus et élargir notre offre de services. Qui sait, un jour, le Journal sera sans doute vraiment reconnu comme Entreprise d’Économie sociale.
 
Vous allez me dire que ce n’est pas la première fois que le Journal publie un recueil. Sans doute, mais pas d’aussi bonne qualité et de belle parure comme vous serez à même de le constater avec le livre de madame Marceline! Dans ce cas-ci, nous sommes passés d’un simple rôle de service d’impression à celui d’éditeur. Nous avons franchi toutes les étapes d’édition : négociations avec l’auteure, transcription du manuscrit, relecture et correction, mise en page (avec photos), impression sur du papier de qualité supérieure et reliure dite « allemande ». Nous avons aussi trouvé la recette pour qu’une copie du livre soit déposée aux bibliothèques et archives des gouvernements du Québec et du Canada.
 
Alors, si vous ou l’une de vos connaissances avez l’intention de vous adonner à l’écriture, vous savez maintenant qui venir voir. Du même coup, vous aiderez au développement de l’économie locale.
 
Nous tenons à souligner l’appui important que nous avons obtenu de nos partenaires. Sans leur aide, le rêve de madame Marceline aurait pu difficilement se réaliser.
 
Madame Pineault, veuillez accepter nos remerciements pour l’octroi de votre subvention via le Fonds de développement culturel du CLD de La-Côte-de-Gaspé.
 
Pour leur commandite, notre gratitude va aussi à monsieur Richard et madame Francoeur de la Corporation d’aide à domicile Multi-Services.
 
Mentionnons aussi que la SADC de Gaspé-Nord y est allée d’une dernière aide financière pour le secteur de l’Estran puisque nous serons dorénavant desservis par la SADC de Gaspé. Le Journal bénéficie d’une subvention en vertu du programme jeune stagiaire, poste occupé par Simon Guérin.
 
En terminant, j’aimerais profiter de l’occasion pour reconnaître la contribution exceptionnelle de Jacques-Noël Minville. Dès le premier contact avec madame Marceline, il a cru à l’aventure, il a vu le potentiel de développement, il a bien défendu son point au conseil, il a trouvé des solutions, il s’est investi à fond et il a su mener à terme ce beau projet.
Merci Jacques!
 
Bonne fin d’après-midi!
Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article