Lettre ouverte

Dans No 01 - Février 2011. par

Que c’est-il passé, fait et rendu à terme à Sainte- Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine depuis ces dernières 10 années?

Je profite de votre média pour répondre au maire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière Madeleine, M Joël Coté, qui à la dernière réunion du conseil municipal du10 janvier 2011 se demandait ce qui c’était passé dans les dix dernières années et ce qui avait été fait avec seulement une réunion par mois des conseillers et de l’ancien maire M. James Patterson.

Que c’est-il passé?

Comme dans tous les villages, il y a eu des naissances, des décès, des nouveaux arrivants (saisonniers ou à l’année) suivis de leurs familles : au total 26 maisons ont été achetées, 11 nouvelles maisons construites, 13 nouvelles entreprises , certaines étaient existantes et de nouveaux entrepreneurs en ont fait l’acquisition dont l‘achat de la seigneurie de la Domtar par une entreprise québécoise. Il y a aussi un nouveau propriétaire pour la pourvoirie Camp Haute-Madeleine, de nouveaux chalets ont été construits et la vente de plusieurs terrains. N’oublions pas, tous les organismes qui ont redoublé d’idées et d’énergie pour nous offrir des activités, des services et de la visibilité pour les attraits touristiques : la marina du Cap à l’ours, le Phare Cap -Madeleine qui reçoit plus de 25 000 touristes de tous les coins du monde et la rivière Madeleine pour la pêche au saumon et sa chute du Grand Sault.

Qu’est-ce qui a été fait et rendu à terme?

Les négociations avec Cartier Énergie pour les permis de construction des éoliennes et les redevances pour les 20 prochaines années, le projet d’extraction d’alumine sur les terres de Madeleine, la vente de la seigneurie qui a rapporté un bon montant, Télus pour les cellulaires et haute-vitesse. Toutes ces négociations ont commencé à rapporter des dizaines voire même des centaines de milliers de dollars à la municipalité et ça va continuer pour les années futures. Autres projets à terme et en développement, l’aqueduc à la Grande-Anse, l’eau potable pour Madeleine-Centre et Rivière-Madeleine, construction de la caserne des pompiers, les premiers répondants, l’enrochement au Cap à l’ours, le terrain de jeux, la patinoire et plusieurs autres projets qui ont fait de l’emploi chez nous.

Je suis sûre que j’en oublie. En terminant, je profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui ont participé de près ou de loin à l’essor économique et à la revitalisation de mon village Sainte-Madeleine-de-la-Rivière -Madeleine.

Francine Beaudoin
132 rue principale
Madeleine Centre
G0E 1P0
418-393-3392

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article