Un vent de fierté a soufflé sur Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Dans No 06 - Août 2011. par

Nous sommes le dimanche 14 août et un rassemblement se forme vers quatorze heures à l’édifice municipal de Ste-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine. Parmi les invités d’honneur, monsieur Jean-François Fortin, député du Bloc Québécois ; monsieur Pascal Bérubé, député du Parti Québécois ; monsieur Allen Cormier, préfet de la Haute-Gaspésie, accompagnée d’une belle surprise, le sénateur monsieur Pierre-Hugues Boisvenu. Toujours parmi les invités d’honneur, monsieur Christian Garneau représentant d’Hydro-Québec, messieurs Claude et Pierre Richard petits-fils du premier maire de notre municipalité ainsi que des maires du territoire de l’Estran et de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Un honneur pour nous fut d’accueillir au-delà d’une centaine de personnes, provenant des trois villages de notre municipalité. Des gens fiers, tous beaux pour souligner plusieurs nouveautés en une seule occasion.

Au programme, mot de bienvenue du maire hôte, Joël Côté, ensuite une interprétation sublime, digne des paroles et de la musique de la Chanson de La par monsieur Patrice Bilodeau. Ovation debout. Ensuite, l’inauguration du site web de la municipalité, avec une présentation des différents éléments sur le site, qui misait entre autres sur la beauté des paysages et de nos attraits touristiques. Quelques minutes passaient que nos invités, hommes politiques, prirent le temps de s’adresser aux personnes présentes. Suivait le mot de monsieur Christian Garneau, qui annonçait une contribution importante d’Hydro-Québec, soit de quarante-six mille dollars sur le projet de rénovations de l’édifice municipal.

S’imposait donc une très belle visite des bureaux municipaux rénovés et lors de cette activité les gens pouvaient aussi admirer les peintures de quatre artistes peintres de chez-nous. Mesdames, Mona Blanchette, Pierrette Boisvert, Nancy Fournier et Rosette Richard. Les œuvres étant exposées sur les murs du couloir menant à l’autre extrémité de l’édifice.

De plus, au programme, la levée du nouveau drapeau municipal faite par monsieur Martin Bérubé, chef pompier de la caserne 41. Nous devons à madame Lucie Côté, originaire de Pointe-Frégate du secteur de l’Estran la création de ce magnifique drapeau.

Finalement, le moment fort de la cérémonie, le dévoilement du nouveau nom de l’édifice municipal. Beaucoup d’émotions dans l’air lorsque les deux petits-fils du premier maire de la municipalité de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, les frères Claude et Pierre Richard enlevèrent le tissu cachant l’enseigne à l’entrée de l’immeuble. Une plaquette souvenir pour chacun d’eux remise par monsieur Joël Côté, maire de la municipalité.

Pour terminer, les invités ont été conviés à un vin d’honneur ainsi qu’un petit goûter en discutant tranquillement de cette journée mémorable du quatorze août deux mille onze.

La fierté était au rendez-vous à ce rassemblement. Des gens ont manifesté leur joie de voir leurs élus municipaux prendre soin de l’image de leur institution. Des bureaux municipaux pour accueillir les citoyens, les visiteurs, les ministres, députés et sénateurs sans aucune gêne. Un site web pour permettre à tous de suivre l’actualité municipale et aussi découvrir, pour ne pas dire, s’estomaquer devant la beauté de nos paysages. Un nouveau drapeau, qui dans sa neutralité, parle des trois villages, Manche-d’Épée, Madeleine-Centre et Rivière-Madeleine, tous représentés par une vague. Pour terminer, un hommage extraordinaire, rendu à un homme qui fut choisi pour devenir le premier maire en 1916, par le lieutenant gouverneur Jérémie L. Dicaire. Maintenant, le lieu d’accueil municipal a un nom celui, de « Hôtel de ville Narcisse Richard ».

Merci à tous.

Print Friendly, PDF & Email

Réagissez à cet article